Logo Assembly Logo Hemicycle

M. Davor Ivo STIER

Photo member

Représentant
Député
Croatian Democratic Union

Croatian Parliament - Hrvatski sabor
HR - 10000 - Zagreb
Croatie

klubhdz@sabor.hr

Langue de travail : Anglais

Declarations of interests:
2019 , 2018

Mandats

Dans les groupes politiques

  • Membre : Groupe du Parti populaire européen depuis le 09/10/2017

A l'Assemblée

  • depuis le 09/10/2017 Représentant-Croatie

Dans les commissions et sous-commission(s)

  • Titulaire : Commission des questions juridiques et des droits de l'homme (depuis le 09/10/2017)
  • Vice-Président(e) : Sous-commission sur la mise en œuvre des arrêts de la Cour européenne des droits de l’homme (du 22/01/2019 au 27/01/2020)
  • Titulaire : Sous-commission des droits de l'homme (du 12/10/2017 au 20/01/2019)
  • Titulaire : Sous-commission sur la mise en œuvre des arrêts de la Cour européenne des droits de l’homme (du 12/10/2017 au 27/01/2020)

Interventions

Derniers discours

29/01/2020 | 11:26:19 Je vous remercie, Monsieur le Président. Et merci à tous ceux qui ont participé à ce débat. Nombreux sont ceux qui ont mentionné le droit à la non-discrimination pour des motifs religieux et il s'agit en effet d'un concept juridique qui n'est pas en contradiction avec celui d'« aménagement raisonnable ». En ce sens, l'« aménagement raisonnable » n'est qu'un moyen pratique de mettre en œuvre et de faciliter le respect par les employeurs du droit à la non-discrimination pour des motifs... 29/01/2020 | 10:15:28 Aujourd'hui, j'ai le plaisir de vous présenter mon rapport sur un sujet très important. Comme le souligne la proposition de résolution, l'objectif de ce rapport est de donner une suite à la Résolution 2036 de janvier 2015. Cette résolution demandait aux États membres du Conseil de l'Europe de promouvoir des « aménagements raisonnables » des conditions d'expression des convictions religieuses ou autres. Historiquement, l'Europe peut être décrite comme un bastion du christianisme. Aujourd'hui... 25/06/2019 | 16:49:17 Merci, Madame la Présidente. Tous les États membres devraient lutter contre la violence à l'égard des femmes. C'est vrai. Il y a une controverse au sujet de la définition de la Convention du genre en tant que concept, différent mais aussi séparé du sexe, comme l'expliquent les services juridiques de ce Conseil. Il s'agit d'un point de vue selon lequel chaque être humain a l'autonomie de se définir lui-même, indépendamment des faits biologiques. Aujourd'hui, d’un point de vue plus classique...

Activités