Logo Assembly Logo Hemicycle

Enquête de l’APCE sur les responsabilités dans la perte de vies humaines en Méditerranée : visite à Malte

Strasbourg, 14.12.2011 – Tineke Strik (Pays-Bas, SOC), qui mène une enquête pour le compte de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (APCE) sur les « Vies perdues en Méditerranée : qui est responsable ? », et notamment sur les boat-people morts en fuyant la Libye, effectuera une visite d'information à Malte les 15 et 16 décembre 2011.

Au cours de sa visite, la rapporteuse rencontrera des réfugiés venus de Libye après le mois de janvier 2011, pour recueillir leurs témoignages sur ce qu'ils ont vécu, ainsi que des responsables des forces armées maltaises, qui participent à l'organisation des sauvetages. Elle rencontrera également les représentants des ONG, les responsables de l'Union européenne et des Nations Unies chargés des questions relatives aux réfugiés sur l'île, ainsi que la délégation maltaise auprès de l’APCE.

Suite à des informations affirmant que des migrants et des réfugiés auraient péri après que leurs appels de détresse eurent été ignorés, la Commission des migrations, des réfugiés et de la population de l’APCE a chargé en juin dernier Mme Strik d’enquêter sur la question. Elle s'est depuis rendue à Rome et Bruxelles et a organisé une audition parlementaire sur ce sujet. Elle devrait remettre son rapport au printemps 2012.