Logo Assembly Logo Hemicycle

Le rapporteur sur le détournement du système d’Interpol condamne la notice rouge contre Dogan Akhanli

« En tant que rapporteur de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe sur le détournement du système des notices rouges d’Interpol pour persécuter les défenseurs des droits de l’homme et des opposants politiques, je condamne la notice rouge contre Dogan Akhanli demandée par la Turquie. J’invite Interpol à l’examiner à la lumière des règles prohibant les interventions à motivation politique et à supprimer la notice s’il y a lieu. Si un détournement est effectivement établi, Interpol doit appliquer à la Turquie les sanctions proposées dans mon rapport », a déclaré aujourd’hui Bernd Fabritius (Allemagne, PPE/CD).

Dans la Résolution 2161 (2017) sur le « Recours abusif au système d’Interpol : nécessité de garanties légales plus strictes », l’APCE, se fondant sur un rapport de Bernd Fabritius, a observé que le système des notices rouges d’Interpol risquait d’être détourné par certains pays et a appelé Interpol à mettre en œuvre des mesures pour y remédier afin de sauvegarder cet outil important pour la coopération internationale des polices.

Les « notices rouges », qui permettent à la police d’un pays d’arrêter une personne recherchée dans un autre, devraient être diffusées par Interpol uniquement lorsqu’il existe de « sérieuses raisons de soupçonner la personne visée », a déclaré l’Assemblée.