Logo Assembly Logo Hemicycle

Le processus de paix au Proche-Orient doit être réactivé de toute urgence

La Commission des questions politiques et de la démocratie de l'APCE a adopté aujourd'hui la déclaration suivante sur le processus de paix au Proche-Orient :

« La Commission des questions politiques et de la démocratie estime que le processus de paix au Proche-Orient doit être réactivé de toute urgence afin de répondre aux aspirations légitimes des Palestiniens et des Israéliens et d’apporter la paix et la justice tant attendues.

Dans le contexte de la nouvelle initiative du président américain d'un plan dénommé “Peace to Prosperity: A Vision to Improve the Lives of the Palestinian and Israeli People” (« De la paix à la prospérité: une vision pour améliorer la vie des peuples palestinien et israélien »), qui a suscité des réactions sceptiques de la part des principaux acteurs internationaux, la commission réitère que le règlement viable, global et juste du conflit au Proche-Orient doit être fondé sur les principes internationalement reconnus, y compris les résolutions pertinentes du Conseil de sécurité et de l'Assemblée générale des Nations Unies. Ce processus doit inclure tant les Palestiniens que les Israéliens.

Les parlementaires israéliens et palestiniens sont encouragés à profiter de leur participation à l'Assemblée pour contribuer conjointement au processus de paix au Proche-Orient ».