Logo Assembly Logo Hemicycle

COVID-19 : des rapporteurs de suivi s'inquiètent de la possibilité d'une élection du Président polonais dans des conditions de confinement total

Les corapporteurs de l’APCE sur le fonctionnement des institutions démocratiques en Pologne, Pieter Omtzigt (Pays-Bas, PPE/DC) et Azadeh Rojhan Gustafsson (Suède, SOC), ont exprimé leur inquiétude quant à la possibilité que l'élection présidentielle de mai 2020 en Pologne soit organisée par vote par correspondance pendant le confinement total en raison de la pandémie du COVID-19, comme le propose un projet de loi adopté par le Sejm polonais.

« Nous comprenons parfaitement la volonté sous-jacente du Parlement polonais de protéger le processus démocratique malgré la pandémie du COVID-19, mais maintenir l'élection présidentielle dans les conditions actuelles de confinement total n'est pas la solution », ont déclaré les corapporteurs. « Le confinement actuel rend impossible la conduite d'une véritable campagne électorale. Des campagnes électorales et des règles du jeu équitables pour tous les candidats sont des éléments essentiels d’élections démocratiques. Sans une campagne électorale sérieuse, la nature démocratique de l'élection est au mieux compromise ».

« Nous craignons donc que l'organisation de ces élections dans les circonstances actuelles ne compromette la légitimité du processus électoral et, par conséquent, la légitimité du nouveau Président élu, quel que soit le résultat », ont ajouté les corapporteurs.

Ils ont indiqué que, selon les normes européennes, le cadre électoral ne devait pas être modifié juste avant les élections, après qu’elles aient été convoquées. « Les récentes modifications du code électoral permettant l'organisation de ces élections par le seul biais du vote par correspondance sont naturellement très controversées en Pologne, et ne sont même pas encore approuvées par le Sénat polonais. De ce fait, nous ne pouvons que recommander que les élections soient reportées au second semestre de cette année, lorsque les conditions seront, espérons-le, plus propices à l'organisation d'élections véritablement démocratiques », ont déclaré les corapporteurs.

Le 28 janvier, l'Assemblée a adopté la Résolution 2316 (2020) sur le fonctionnement des institutions démocratiques en Pologne, dans laquelle elle a décidé d'ouvrir une procédure de suivi complète à l'égard de la Pologne.