Logo Assembly Logo Hemicycle

COVID-19 : ‘Aidons l'OMS à nous aider tous’

« J'appelle tous les États membres du Conseil de l'Europe et tous les partenaires concernés à intensifier et à soutenir l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) à la fois moralement et financièrement, dans un esprit de solidarité mondiale », a déclaré Luís Leite Ramos (Portugal, PPE/DC), Président de la Commission des questions sociales, de la santé et du développement durable.

« À moyen terme, nous avons besoin d'une OMS plus forte et plus puissante, correctement financée et non dépendante de contributions volontaires pour remplir ses fonctions essentielles. Dans la crise actuelle, en tant que première étape immédiate vers cet objectif, les États et les partenaires devraient immédiatement contribuer au Fonds de riposte au COVID-19 ».

« Une fois cette pandémie terminée, nous devrons chercher des moyens de réformer l'OMS afin de lui permettre de mieux remplir sa fonction consistant à atteindre le meilleur état de santé possible pour tous. Il ne s’agit pas seulement d’une question d’argent : l’OMS devrait également avoir le pouvoir nécessaire pour visiter les États membres sans préavis, comme le peut par exemple le Comité européen pour la prévention de la torture et des peines ou traitements inhumains ou dégradants (CPT) du Conseil de l’Europe », a souligné la Présidente de la Sous-Commission sur la santé publique et le développement durable, Jennifer De Temmerman (France, ADLE).

« Avec plus de pouvoir devraient également venir plus de responsabilités. Le contrôle parlementaire fait cruellement défaut à l'OMS. Toute réforme de l'OMS devrait également introduire un élément de contrôle, qui est essentiel pour bâtir la confiance et la solidarité », a ajouté Mme De Temmerman.

« Mais d'abord, aidons l'OMS à nous aider ainsi que tous ceux et toutes celles qui ont besoin d'aide en ce moment. Nous devons aider l'OMS à sauver des vies et à protéger la santé des pauvres, des marginalisés, des enfants, des personnes âgées, des personnes handicapées – de l'humanité dans son ensemble. Faisons en sorte que personne ne soit laissé pour compte dans cette pandémie et renforçons le fonds de riposte au COVID 19 », a conclu M. Leite Ramos.