Logo Assembly Logo Hemicycle

COVID-19: Des présidents de commissions discutent de la pandémie, des droits de l'homme et de l'Etat de droit, avec des experts du Conseil de l'Europe

Dans deux vidéos diffusées aujourd'hui sur la chaîne YouTube de l'Assemblée, Boriss Cilevics (Lettonie, SOC), Président de la Commission des questions juridiques et des droits de l'homme, et Vladimir Vardanyan (Arménie, PPE/DC), Président de la Sous-commission des droits de l'homme, discutent de l'impact du COVID-19 sur les droits de l'homme et l'Etat de droit avec des représentants d’organes du Conseil de l'Europe.

« Les méthodes de travail habituelles de l'Assemblée étant bloquées, Vladimir et moi avons décidé de recourir à des alternatives technologiques pour accéder à la richesse de l'expertise du Conseil de l'Europe », a déclaré M. Cilevics. « Les réponses de ces experts à nos questions s'avéreront précieuses pour le prochain rapport de notre commission sur l'impact du Covid-19 sur les droits de l'homme et l'Etat de droit ».

« Boriss et moi sommes très satisfaits des résultats, qui seront partagés avec les membres de la commission et le grand public », a ajouté M. Vardanyan. « En notre nom à tous les deux, je tiens à remercier tous les experts pour leur temps et leurs contributions ».

Avec Dunja Mijatovic, Commissaire aux droits de l'homme, M. Cilevics et M. Vardanyan discutent de la compatibilité des mesures d'urgence nationales avec les droits de l'homme et la démocratie, de la situation des membres des groupes vulnérables, de la désinformation et de la liberté d'expression, et des conséquences possibles de la crise.

Avec Nicos Alivizatos, rapporteur sur les états d'urgence de la Commission européenne pour la démocratie par le droit (Commission de Venise), ils discutent des états d'urgence, des limitations démocratiques des pouvoirs d'urgence et des dérogations à la Convention européenne des droits de l'homme.

Avec Mykola Gnatovskyy, Président du Comité pour la prévention de la torture (CPT), ils discutent de la situation des personnes privées de liberté, des mesures visant à réduire la population carcérale et à diminuer le risque d'infection, et de la manière dont le CPT et ses équivalents nationaux s'adaptent à la situation actuelle.

Avec Alessandra Pierucci, Présidente du Comité consultatif de la Convention 108 (la convention sur la protection des données), ils discutent de la difficulté de protéger simultanément la santé, la vie privée et la liberté de mouvement, et des implications en matière de protection des données des applications de traçage numérique.

Avec Georg Stawa, ancien Président de la Commission européenne pour l'efficacité de la justice (CEPEJ), ils discutent du fonctionnement des systèmes judiciaires en situation de verrouillage, y compris du recours à des audiences à distance et de la hiérarchisation des différents types d'affaires.

[Liens vers la première et la deuxième vidéo]