Logo Assembly Logo Hemicycle

COVID-19 : L’heure n’est pas au silence en ce moment critique pour les personnes LGBTI

« La pandémie de COVID-19 a mis en évidence les inégalités existant dans nos sociétés et a marginalisé encore plus les personnes qui étaient déjà les plus fragiles. De nombreuses personnes LGBTI étaient déjà victimes de discrimination dans l'accès à l'emploi, au logement et à des soins de santé adéquats, et les dernières semaines n'ont fait qu'exacerber ce préjudice », a déclaré Fourat Ben Chikha (Belgique, SOC), Rapporteur général de l'Assemblée sur les droits des personnes LGBTI, à l'occasion de la Journée internationale contre l'homophobie, la transphobie et la biphobie (IDAHOT), le 17 mai 2020.

« L'homophobie et la transphobie - souvent propagées par les dirigeants politiques - nuisent directement aux individus et entravent les progrès vers l'égalité. Au cours de la dernière année, ces progrès ont ralenti et même stagné dans de nombreux pays. Dans d'autres, la situation s'est aggravée et les droits civils et politiques des personnes LGBTI ont été directement menacés », a-t-il déclaré.

« Des marches de la fierté ont été annulées dans le monde entier face à la pandémie actuelle - mais aujourd’hui n'est pas le moment de se taire. Les personnes LGBTI ne doivent pas être laissées pour compte. En tant que parlementaires, nous devons travailler plus que jamais pour atteindre l'égalité pour tous » a-t-il conclu.