Logo Assembly Logo Hemicycle

Prévention de la dépendance aux médicaments sur ordonnance : il faut trouver un juste équilibre

Une commission de l'APCE demande qu'un « juste équilibre » soit trouvé entre la garantie que les patients aient accès aux médicaments sur ordonnance dont ils ont besoin et la prévention de la dépendance à ces médicaments.

La Commission des questions sociales, de la santé et du développement durable de l'Assemblée, approuvant un projet de résolution et de recommandation sur la base d'un rapport de Joe O'Reilly (Irlande, PPE/DC), a déclaré que les médicaments potentiellement addictifs « ne soient pas distribués trop facilement ou pour une durée plus longue que nécessaire » et devraient faire partie d'un plan de traitement approprié et global pour les patients.

Elle a recommandé que le Conseil de l'Europe et ses États membres travaillent avec l'Organisation mondiale de la santé (OMS) sur d'éventuelles orientations concernant  la manière de prévenir, d'identifier, de gérer et de traiter la dépendance à ces médicaments.

« La dépendance aux médicaments prescrits est un problème mondial, qui a des conséquences dramatiques pour le bien-être des personnes concernées et de leurs familles. Son coût social et économique est élevé pour la collectivité. Ce phénomène a atteint des proportions épidémiques aux États-Unis d’Amérique et prend de l’ampleur en Europe, où l’on peut cependant regretter qu’il reste largement sous-déclaré », a souligné la commission.

Les parlementaires ont également demandé à l'organe ministériel du Conseil de l'Europe d'émettre une recommandation aux États membres sur le droit des patients au « meilleur état de santé possible sans dépendance ni addiction ».

Le rapport doit être débattu par l'Assemblée plénière, qui réunit des parlementaires de 47 nations européennes, en mars.

Liens