Logo Assembly Logo Hemicycle

Actualités

« Morts en Méditerranée : est-ce que ça s’arrêtera un jour ? » s’insurge la rapporteure de l’APCE Tineke Strik

12/07/2012 | Migrations, réfugiés et personnes déplacées

« Une fois de plus, un canot pneumatique avec 55 personnes à son bord a dérivé pendant 15 jours en Méditerranée. Cette fois, il n’y a eu qu’un seul survivant. Quand cela s’arrêtera-t-il ? », s’interroge Tineke Strik (Pays-Bas, SOC), l'auteur du rapport de l'APCE « Vies perdues en Méditerranée : qui est responsable ? ». Elle a exprimé aujourd’hui sa profonde tristesse et sa colère à l’annonce de la mort de 54 personnes qui fuyaient la Libye pour l’Italie.

« Il faut enquêter sur les violences des autorités publiques dirigées contre des migrants et les éradiquer...

06/07/2012 | Migrations, réfugiés et personnes déplacées

Giacomo Santini (Italie, PPE/DC), Président de la Commission des migrations, et Tina Acketoft (Suède, ADLE), Présidente de la Commission sur l’égalité de l'APCE, ont exprimé leur grave préoccupation au sujet du nombre croissant de cas de violences étatiques dirigées contre des migrants et des réfugiés.

Tragédie du « bateau cercueil » : les conclusions de l'APCE présentées à Rome et Bruxelles

03/07/2012 | Migrations, réfugiés et personnes déplacées

Tineke Strik (Pays-Bas, SOC), dont l'enquête menée pour le compte de l'APCE a établi « tout un inventaire de défaillances » ayant entraîné la mort de 63 personnes qui fuyaient la Libye par mer et dont l'appel de détresse a été ignoré, présentera ses conclusions à la Commission des droits de l'homme du Sénat italien, le 4 juillet à Rome.

Gestion des flux migratoires au-delà de la frontière orientale de l’UE : un rapporteur de l’APCE se rend en...

03/07/2012 | Migrations, réfugiés et personnes déplacées

Andrea Rigoni (Italie, ALDE), rapporteur de l'APCE, se rendra en Ukraine du 4 au 6 juillet 2012 pour une visite d’information, dans le cadre de la préparation de son rapport sur la « Gestion des défis en matière de migrations et d'asile au-delà de la frontière orientale de l’Union européenne ».

Giacomo Santini : ‘L’Europe doit être fidèle à sa vocation de terre d’asile’

20/06/2012 | Migrations, réfugiés et personnes déplacées

A l’occasion de la Journée mondiale des réfugiés, Giacomo Santini (PPE/DC), Président de la Commission des migrations, des réfugiés et des personnes déplacées de l’APCE, a déclaré : « De tout temps, des conflits à travers le monde forcent des millions de personnes à fuir leur pays..."

Quand ils se déplacent, les Roms sont victimes d’une double stigmatisation

01/06/2012 | Migrations, réfugiés et personnes déplacées

Quand ils se déplacent, les Roms sont victimes d’une double stigmatisation, d’abord parce qu’ils constituent une minorité persécutée et brimée, ensuite parce qu’ils sont des migrants, relève la Commission des migrations de l’APCE. Dans un projet de recommandation approuvé aujourd’hui à Paris sur la base d’un rapport d’Annette Groth (Allemagne, GUE), la commission souligne que cette stigmatisation se « fonde sur trois préjugés fortement ancrés, à savoir que tous les Roms sont des nomades, qu’ils viennent tous de l'étranger et que leur migration est illégale ».

Tineke Strik sollicite l’aide de l’UE pour identifier les responsables de la tragédie des boat-people

31/05/2012 | Migrations, réfugiés et personnes déplacées

La rapporteure de l’APCE, Tineke Strik (Pays-Bas, SOC), a demandé aux membres du Parlement européen leur aide pour mieux comprendre dans quelles circonstances 63 réfugiés, dont les appels de détresse étaient restés sans réponse, ont trouvé la mort en Méditerranée au printemps dernier. Elle était à Bruxelles pour exposer les conclusions de son enquête sur cette tragédie à la commission des libertés civiles du Parlement européen.

Les boat-people abandonnés : la rapporteure de l’APCE sollicitera l’aide du PE pour identifier les...

25/05/2012 | Migrations, réfugiés et personnes déplacées

Tineke Strik (Pays-Bas, SOC), dont le rapport « Vies perdues en Méditerranée : qui est responsable ? » a été adopté récemment par l'APCE, sera à Bruxelles le 30 mai pour présenter ses conclusions aux membres du Parlement européen (PE) et leur demander leur aide pour mieux comprendre comment on avait pu laisser mourir en mer 63 personnes parties de Libye en mars 2011 pour fuir les conflits.

« Un ensemble de défaillances » ayant conduit à la mort de 63 personnes qui fuyaient par la mer le conflit...

29/03/2012 | Migrations, réfugiés et personnes déplacées

– L’absence de réaction aux appels de détresse et l’« absence de responsabilité » pour la recherche et le sauvetage font partie d’un « ensemble de défaillances » ayant conduit à la mort de 63 personnes qui fuyaient par la mer le conflit en Libye, au cours d’un tragique périple de 15 jours en mars 2011, selon une commission de l’APCE...

« La Cour européenne ferme la porte aux pratiques de refoulement en mer », affirme le Président de la...

23/02/2012 | Migrations, réfugiés et personnes déplacées

« Aujourd’hui, la Cour européenne des droits de l’homme a rendu un arrêt fondamental qui clarifie les obligations des Etats membres en matière d’interception en mer », a déclaré le Président de la Commission des migrations de l'APCE, Giacomo Santini. «L’arrêt Hirsi et autres c. Italie affirme sans ambiguïté le droit des personnes interceptées en mer à ne pas être refoulées et à demander l’asile », a t il ajouté. « La Cour européenne des droits de l’homme a ainsi fermé la porte à tous les Etats qui pourraient envisager de refouler purement et simplement des personnes interceptées en mer ».

Le président de la Commission des migrations de l’APCE recommande d’apporter des améliorations à la...

13/02/2012 | Migrations, réfugiés et personnes déplacées

« Le regroupement familial est un élément important du droit au respect de la vie de famille et fait partie intégrante du processus d’intégration des immigrés », a déclaré Giacomo Santini (Italie, PPE/DC), Président de la Commission des migrations de l'APCE, suite à l’approbation par la commission d’une note de position sur la réforme de la Directive de l’Union européenne relative au regroupement familial.

La barrière anti-migrants en Grèce ne règlera rien du tout, selon le Président de la Commission des...

09/02/2012 | Migrations, réfugiés et personnes déplacées

Le Président de la Commission des migrations l'APCE, Giacomo Santini, a déclaré que « la construction d’une barrière de barbelés entre la Grèce et la Turquie ne va rien régler du tout. Elle n’aboutira qu’à encore plus de détresse et plus de pertes de vies humaines. Les personnes qui tentent d’atteindre l’Europe chercheront des routes alternatives », a-t-il poursuivi.