Logo Assembly Logo Hemicycle

Actualités

Les accords de réadmission : un mécanisme neutre ou une menace pour les migrants clandestins ?

27/05/2009 | Migrations, réfugiés et personnes déplacées

La Commission des migrations, des réfugiés et de la population de l'APCE a tenu aujourd’hui à Paris une audition sur les « accords de réadmission » dans le cadre de l’élaboration d’un rapport de Tineke Strik (Pays-Bas, SOC) intitulé « Les accords de réadmission, un mécanisme neutre de renvoi des migrants clandestins ? ».

Les personnes déplacées sont « les oubliés de l’Europe » selon le rapporteur de l’APCE

11/05/2009 | Migrations, réfugiés et personnes déplacées

« C’est une honte pour l’Europe que quinze à vint ans après les conflits qui ont ravagé le Caucase du Sud au début des années 1990, des centaines de milliers de personnes déplacées à la suite de ces conflits continuent de vivre dans des conditions lamentables et qu’elles soient marginalisées, sans guère de perspectives de retour ou de restitution de leurs biens », a déclaré John Greenway (Royaume-Uni, GDE), rapporteur sur la protection des droits fondamentaux des personnes déplacées de longue date, à la fin de sa mission d’information de quatre jours à Erevan et à Bakou.

'Besoin urgent de protection pour les Iraniens du camp d’Achraf en Irak', selon Corien Jonker

14/04/2009 | Migrations, réfugiés et personnes déplacées

« La situation des Iraniens dans le Camp d’Achraf (Irak) est de plus en plus préoccupante. Ceux-ci doivent, de toute urgence, bénéficier d’une protection internationale pleine et entière » a déclaré Corien Jonker (Pays-Bas, PPE/DC), présidente de la Commission des migrations, des réfugiés et de la population de l'APCE. « De mauvaise, la situation à Achraf est devenue excrécrable » a déclaré Mme Jonker. « Le Gouvernement irakien a fait savoir qu’il souhaitait fermer le camp et espérait que les personnes qui y vivent retournent en Iran ou aillent dans un pays tiers.»

Corien Jonker : "les programmes d’assistance au retour volontaire offrent une alternative mutuellement...

27/03/2009 | Migrations, réfugiés et personnes déplacées

Les 26 et 27 mars, la commission des migrations, des réfugiés et de la population de l’APCE a tenu à La Haye une audition sur les retours forcés de migrants en situation irrégulière et sur les programmes d’assistance au retour volontaire de ces migrants, qui a mis en particulier l’accent sur la situation aux Pays-Bas. La présidente de la commission, Corien Jonker (Pays-Bas, PPE/DC), a conclu que les programmes d’assistance au retour volontaire offrent une alternative mutuellement bénéfique aux retours forcés des migrants.

Retours forcés de migrants : une audition de l’APCE à La Haye

24/03/2009 | Migrations, réfugiés et personnes déplacées

La Commission des migrations, des réfugiés et de la population de l'APCE organise cette semaine à La Haye (Sénat néerlandais, Eerste Kamer, Binnenhof 22), deux auditions. La première, qui aura lieu le 26 mars de 9h00 à 12h15, portera sur la politique néerlandaise des retours forcés de migrants et sur l’intégration des migrants et des réfugiés aux Pays-Bas. La participation de la Secrétaire d’Etat à la Justice des Pays-Bas, et de la Secrétaire Générale adjointe du Conseil de l’Europe est prévue. La seconde audition, prévue le 27 mars de 10h15 à 13h30, aura pour thème les retours volontaires assistés de migrants clandestins.

Corien Jonker : « Le conflit en Ossétie du Sud a laissé de profondes cicatrices humanitaires »

16/03/2009 | Migrations, réfugiés et personnes déplacées

« Au retour de ma visite en Ossétie du Sud, je suis profondément préoccupée par les conséquences humanitaires de la guerre entre la Géorgie et la Russie, et par les cicatrices humanitaires laissées par le conflit », a déclaré Corien Jonker, présidente de la Commission des migrations, des réfugiés et de la population de l'APCE, après une visite de deux jours dans la région, les 13 et 14 mars 2009. « Les cicatrices sont profondes et visibles au sein de la population restée en Ossétie du Sud, parmi ceux qui ont cherché refuge en Ossétie du Nord, et parmi les Géorgiens de souche qui ont été expulsés et dont les biens ont été détruits ».

Conséquences humanitaires du conflit Géorgie-Russie : visite de Corien Jonker à Tskhinvali et sa région

11/03/2009 | Migrations, réfugiés et personnes déplacées

Dans le cadre du suivi de la Résolution 1648 (2009) sur les conséquences humanitaires de la guerre entre la Géorgie et la Russie, Corien Jonker (Pays-Bas, PPE/DC), Présidente de la Commission des migrations, des réfugiés et de la population de l'APCE, se rendra les 13 et 14 mars à Tskhinvali, où elle rencontrera les autorités de facto d’Ossétie du Sud, ainsi que l’Ombudsman de facto, David Sanakoev. Elle étendra sa visite à la région de Tskhinvali et prévoit également de se rendre à Akhalgori. Des entretiens auront lieu avec des représentants du Comité international de la Croix-Rouge. Mme Jonker rencontrera également des ONG à Moscou, Vladikavkaz, et à Tskhinvali.

« Il faut mettre fin à la rapide détérioration de la situation des ‘boat-people’ à Lampedusa »

20/02/2009 | Migrations, réfugiés et personnes déplacées

« Il faut immédiatement mettre fin à la rapide détérioration de la situation des ‘boat-people’ à Lampedusa », a déclaré Mme Corien Jonker, présidente de la Commission des migrations, des réfugiés et de la population de l'APCE. « Nous sommes vivement préoccupés par la surpopulation et les conditions de vie qui se détériorent dans le centre d’identification et d’expulsion chargé des immigrés en situation irrégulière et des demandeurs d'asile à Lampedusa.»

Corien Jonker appelle à une « une politique du retour saine et réaliste partout en Europe »

19/02/2009 | Migrations, réfugiés et personnes déplacées

« Il est très important que les discussions concernant la question extrêmement sensible des retours forcés se poursuivent au niveau national et international entre les acteurs politiques et humanitaires », a déclaré aujourd’hui à Strasbourg Corien Jonker (Pays-Bas, PPE/DC), présidente de la Commission des migrations, des réfugiés et de la population de l’APCE, à l’ouverture d’un séminaire de deux jours sur les migrations, organisé par la Croix-Rouge française et le Conseil de l'Europe. « Le fossé se creuse dans nos Etats membres entre la politique de l’accueil et la politique du retour, surtout dans le contexte de la crise économique actuelle. Nous devons œuvrer pour parvenir à une politique du retour saine et réaliste partout en Europe », a-t-elle poursuivi.

Guerre entre la Géorgie et la Russie : une Commission de l´APCE demande d’enquêter et de poursuivre les...

12/12/2008 | Migrations, réfugiés et personnes déplacées

En adoptant un projet de résolution sur les conséquences humanitaires de la guerre entre la Géorgie et la Fédération de Russie, la Commission des migrations de l´APCE a demandé instamment aux deux Etats et aux autorités de facto de l’Ossétie du Sud et de l’Abkhazie, d’enquêter, et de poursuivre si nécessaire, sur toutes les violations des droits de l’homme et du droit humanitaire. Suivant les propositions de la rapporteuse (Corien Jonker, Pays-Bas, PPE/DC), les parlementaires ont également demandé de veiller à ce que des réparations pour les violations du droit international humanitaire et des droits de l´homme soient assurées, y compris la restitution de la propriété et le versement d'indemnisations.

‘Les îles Canaries peuvent être la voix de l’Afrique en Europe’

11/12/2008 | Migrations, réfugiés et personnes déplacées

Le phénomène de l’immigration irrégulière dans les îles Canaries nous concerne tous. Et il ne s’agit pas d’une situation exceptionnelle, limitée dans le temps. Ce phénomène est bien là pour s’inscrire dans la durée », a souligné aujourd´hui à Las Palmas de Grand Canarie Juan Fernando Lopez Aguilar (Espagne, SOC), Président de la délégation espagnole auprès de l’APCE, à l’occasion de l’ouverture de la réunion de la commission des migrations de l’Assemblée dans la capitale de l’archipel. Pour sa part, Inés Rojas, Conseillère du Gouvernement des Canaries pour des questions sociales, a souligné que « les îles Canaries peuvent être la voix de l’Afrique en Europe. Il faut que nous cessions de parler de l’Afrique pour commencer à parler avec l’Afrique ».

« Boat people et la migration irrégulière» : la situation aux Iles Canaries et en Espagne

09/12/2008 | Migrations, réfugiés et personnes déplacées

Les membres de la commission des migrations rencontreront les autorités des Iles Canaries, lors d'une série de séminaires les 11-12 décembre, afin de mieux comprendre les défis des « boat people » et le phénomène de migration irrégulière aux Iles Canaries et en Espagne. La commission se réunira également plus tard et devrait adopter le rapport de Corien Jonker (Pays-Bas, PPE/DC) sur les conséquences humanitaires de la guerre entre la Géorgie et la Russie, et celui de Tina Acketoft (Suède, ADLE) sur la reconnaissance et la protection internationales des migrants environnementaux.