Logo Assembly Logo Hemicycle

Observation d'élections

Bulgarie : des élections pluralistes et globalement respectueuses des libertés fondamentales, mais marquées par la lassitude des électeurs, d’après les observateurs internationaux

Les élections législatives anticipées du 2 octobre en Bulgarie ont permis une véritable mise en concurrence des différents candidats dans le respect global des libertés fondamentales, bien que le processus ait été entaché en partie par des allégations d'achat de voix et de pressions exercées sur les électeurs, d’après la déclaration faite par les observateurs internationaux. Malgré un démarrage tardif des préparatifs et les capacités techniques et administratives limitées de l'administration électorale, les élections ont été organisées de manière satisfaisante, ont affirmé les observateurs.

Les candidats ont pu faire campagne librement pour ces élections qui se sont toutefois déroulées dans un climat de lassitude de l’électorat, celui-ci étant appelé aux urnes pour la troisième fois, en moins de deux ans, pour des élections législatives. La campagne a été pluraliste, car les divers candidats portaient des idées et points de vue différents, mais le ton employé était souvent négatif et les partis se sont accusés mutuellement de corruption ou de malversations.

« Il semble qu'un compromis politique soit nécessaire pour assurer la stabilité à long terme en Bulgarie », a affirmé Thorhildur Sunna Aevarsdottir, cheffe suppléante de la délégation de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE). « Le faible taux de participation que nous avons constaté hier montre clairement que les députés nouvellement élus doivent faire tout leur possible pour regagner la confiance de l’électorat ».

(...)

A la une

« Elections en temps de crise » - grande conférence prévue en mai 2023

L'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (APCE) et le Parlement suisse vont organiser conjointement une conférence parlementaire sur « Les élections en temps de crise : défis et opportunités » les 9 et 10 mai 2023 au siège du Parlement suisse à Berne.

Durant ces deux jours de Conférence qui marque également le 60ème anniversaire de l'adhésion de la Suisse au Conseil de l'Europe, quelques 150 organes nationaux et internationaux clés traitant des élections, ainsi que des parlementaires, discuteront de l'impact sur les élections de crises majeures telles que la pandémie de Covid, la guerre en Ukraine et d'autres conflits armés, les nouveaux risques liés à l'IA et aux cyber-risques, les catastrophes écologiques ou les troubles civils.

L'événement permettra de recueillir des expériences de première main et de définir des recommandations sur le renforcement de la résilience des institutions démocratiques face aux situations d'urgence et de leur capacité à tenir leurs engagements en période d'incertitude.

Les inscriptions - sur invitation uniquement - seront ouvertes dès le mois de février 2023.

Pour toute information complémentaire ou pour demander une invitation, veuillez contacter la Division de l’observation des élections et de la coopération interparlementaire de l’APCE : [email protected] ou +33 6 07 06 77 73.

 

Le saviez-vous?

Les missions d'observation des élections de l'Assemblée sont menées en conformité avec les ‘Lignes directrices pour l'observation des élections par l'Assemblée parlementaire'.

L'Assemblée parlementaire, dans sa Résolution 1264 (2001), a invité la Commission européenne pour la démocratie par le droit, souvent connue sous le nom de Commission de Venise, à élaborer un code de bonne conduite en matière électorale.

En juillet 2012, le Code de bonne conduite en matière électorale fêtait son 10e anniversaire.

En 2012, L'Assemblée parlementaire a adopté sa Résolution 1897 (2012) sur « Garantir des élections plus démocratiques » qui a constaté « des améliorations considérables dans la plupart des Etats membres du Conseil de l'Europe » mais a également souligné « des irrégularités qui montrent que la tenue d'élections “libres et équitables” reste un défi majeur à relever. »