Logo Assembly Logo Hemicycle

Prévention de l'obésité et du diabète de type 2 et promotion d'habitudes alimentaires saines chez les enfants et les adolescents

Proposition de résolution | Doc. 11672 | 27 juin 2008

Signataires :
Mme Sirpa ASKO-SELJAVAARA, Finlande, PPE/DC ; M. József BERÉNYI, République slovaque ; Mme Åse Gunhild Woie DUESUND, Norvège ; M. Iván FARKAS, République slovaque ; M. Axel E. FISCHER, Allemagne ; M. Per-Kristian FOSS, Norvège ; M. Jean-Charles GARDETTO, Monaco, PPE/DC ; M. Andrzej GRZYB, Pologne ; M. Mike HANCOCK, Royaume-Uni, ADLE ; Mme Olha HERASYM'YUK, Ukraine, PPE/DC ; Mme Sinikka HURSKAINEN, Finlande, SOC ; M. Stanisław KALEMBA, Pologne, PPE/DC ; M. Reijo KALLIO, Finlande, SOC ; M. Juha KORKEAOJA, Finlande, ADLE ; M. Eduard KUKAN, République slovaque ; M. Markku LAUKKANEN, Finlande, ADLE ; M. René van der LINDEN, Pays-Bas ; M. Eduard LINTNER, Allemagne ; M. Hryhoriy OMELCHENKO, Ukraine ; M. Kimmo SASI, Finlande, PPE/DC ; M. Serhiy SOBOLEV, Ukraine ; M. Mustafa ÜNAL, Turquie, PPE/DC ; M. Piotr WACH, Pologne, PPE/DC
Thesaurus

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a constaté que l'obésité est un des principaux risques pour la santé humaine. Le monde compte désormais davantage de personnes en surpoids que de personnes trop maigres.

L'attention se porte de plus en plus sur les habitudes alimentaires des enfants. A cet égard, l'école joue un rôle important. La progression des mauvaises habitudes alimentaires chez les jeunes, et par voie de conséquence l'augmentation du nombre de maladies liées à l'alimentation, est alarmante. Dans le monde entier, l'incidence de l'obésité et des maladies qui y sont associées, telles que le diabète de type 2, a augmenté ces 30 dernières années.

La santé publique, et notamment celle des enfants et des adolescents, doit être protégée. Une nourriture de mauvaise qualité et en quantité excessive, ainsi que le manque d'activité physique, sont les principales causes de maladies qui pourraient être évitées. Il faut donner un nouvel élan à la promotion d'une santé équilibrée par une meilleure alimentation, et le régime alimentaire devrait figurer au nombre des facteurs essentiels de la santé. Les écoles devraient notamment insister sur le fait qu'une alimentation saine fait partie intégrante d'un mode de vie sain.

L'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe est invitée à:

  • établir un aide-mémoire sur une alimentation et un comportement sains à l'intention des écoliers (consommer davantage de légumes, de fruits et de fibres et moins de sucres raffinés et de produits très caloriques à forte teneur en graisse);
  • élaborer un système d'étiquetage des aliments qui soit simple et facile à comprendre pour les consommateurs;
  • promouvoir l'instauration de pratiques publicitaires responsables pour les aliments destinés aux enfants mais riches en calories et pauvres en éléments nutritifs;
  • encourager un accès structuré et régulier aux activités physiques pour les enfants dans le cadre du système scolaire;
  • identifier les actions nécessaires à la promotion d'habitudes alimentaires saines par le biais des stratégies sociales dans tous les Etats membres du Conseil de l'Europe.