Logo Assembly Logo Hemicycle

L’urgence de prendre en considération le problème du Haut-Karabakh dans le contexte du développement des relations régionales

Déclaration écrite No. 423 | Doc. 11883 | 29 avril 2009

Signataires :
M. Rafael HUSEYNOV, Azerbaïdjan, ADLE ; M. Miljenko DORIĆ, Croatie, ADLE ; M. Andreas GROSS, Suisse, SOC ; M. Holger HAIBACH, Allemagne ; M. Mike HANCOCK, Royaume-Uni, ADLE ; Mme Olha HERASYM'YUK, Ukraine, PPE/DC ; M. Andres HERKEL, Estonie, PPE/DC ; M. Mladen IVANIĆ, Bosnie-Herzégovine, PPE/DC ; M. Hakki KESKIN, Allemagne ; M. Haluk KOÇ, Turquie, SOC ; M. Eduard LINTNER, Allemagne ; Mme Kerstin LUNDGREN, Suède ; M. Indrek SAAR, Estonie, SOC ; M. Kimmo SASI, Finlande, PPE/DC ; M. Serhiy SOBOLEV, Ukraine ; M. Christoph STRÄSSER, Allemagne, SOC ; M. Egidijus VAREIKIS, Lituanie, PPE/DC ; M. Paul WILLE, Belgique ; Mme Renate WOHLWEND, Liechtenstein, PPE/DC ; M. Emanuelis ZINGERIS, Lituanie, PPE/DC

La présente déclaration écrite n’engage que ses signataires

Prenant note:

  • des initiatives de plus en plus nombreuses qui sont prises au niveau international en faveur du développement de relations bilatérales et multilatérales entre les pays de la région;
  • des efforts déployés pour suivre les «feuilles de route» élaborées en vue d’améliorer les relations entre les pays de la région;
  • de la place importante qu’occupe l’Azerbaïdjan en ce qui concerne la paix, la stabilité et la coopération dans le sud du Caucase;
  • du rôle décisif joué par l’Azerbaïdjan dans les projets économiques – y compris énergétiques – d’importance régionale et européenne;
  • du fait que le respect de l’intégralité territoriale de l’Azerbaïdjan est une condition non négociable dans le cadre du règlement du problème du Haut-Karabakh;

Afin que les efforts louables de collaboration interétatique qu’il est prévu d’entreprendre et de développer entre les pays de la région débouchent sur des résultats concrets;

Il est vivement recommandé:

  • de prendre en considération sans tarder le problème du Haut-Karabakh dans la cadre susmentionné;
  • de coordonner les possibles perspectives de coopération régionale avec le règlement du problème du Haut-Karabakh, dans le respect des normes et principes du droit international et des décisions et résolutions connexes adoptées par le Conseil de sécurité des Nations Unies, l’OSCE, le Conseil de l'Europe et d’autres organisations internationales.

;