Logo Assembly Logo Hemicycle

Le 20e anniversaire du massacre de Khodjaly

Déclaration écrite No. 509 | Doc. 12855 | 26 janvier 2012

Auteur(s) :
plusieurs membres de l'Assemblée
Signataires :
Mme Ganira PASHAYEVA, Azerbaïdjan, GDE ; M. Deniz BAYKAL, Turquie, SOC ; Mme Gülsün BİLGEHAN, Turquie, SOC ; M. Paata DAVITAIA, Géorgie, GDE ; M. Şaban DİŞLİ, Turquie, PPE/DC ; Mme Tülin ERKAL KARA, Turquie, PPE/DC ; Mme Sevinj FATALIYEVA, Azerbaïdjan, GDE ; Mme Sahiba GAFAROVA, Azerbaïdjan, GDE ; Mme Pelin GÜNDEŞ BAKIR, Turquie, GDE ; M. Sabir HAJIYEV, Azerbaïdjan, SOC ; M. Mike HANCOCK, Royaume-Uni, ADLE ; M. Tadeusz IWIŃSKI, Pologne, SOC ; M. Burhan KAYATÜRK, Turquie, PPE/DC ; M. Haluk KOÇ, Turquie, SOC ; M. Younal LOUTFI, Bulgarie, ADLE ; M. Patrick MORIAU, Belgique, SOC ; M. Fazil MUSTAFA, Azerbaïdjan, ADLE ; M. Pasquale NESSA, Italie, PPE/DC ; M. Rovshan RZAYEV, Azerbaïdjan, PPE/DC ; M. Samad SEYIDOV, Azerbaïdjan, GDE ; M. Yanaki STOILOV, Bulgarie, SOC ; M. Elkhan SULEYMANOV, Azerbaïdjan, PPE/DC ; M. Ahmet Kutalmiş TÜRKEŞ, Turquie, GDE ; M. Tuğrul TÜRKEŞ, Turquie, GDE
Thesaurus

Le massacre de Khodjaly est l’une des pages les plus terribles et les plus sanglantes de l’histoire de l’Azerbaïdjan, ainsi que de l’histoire de toute l’humanité. Ce génocide impitoyable et cruel compte parmi les exécutions de masse les plus atroces de tous les temps.

Le 26 février 2012, cela fera 20 ans que les forces armées arméniennes, aidées par des troupes régulières de l’armée russe (du 366e régiment d’infanterie), sont entrées dans la ville azerbaïdjanaise de Khodjaly et ont massacré sans pitié ses habitants, des civils pacifiques, à cause de leur origine ethnique turque. Pendant le massacre de Khodjaly, 613 personnes, dont 106 femmes, 63 enfants et 70 vieillards, ont été tuées sauvagement, près de 1 000 civils de tous âges sont devenus invalides, 8 familles ont été exterminées, 130 enfants ont perdu un parent et 25 enfants leurs deux parents. L’on ne sait toujours pas ce que sont devenus 150 des 1 275 civils pris en otage. A la suite de ce massacre, la ville de Khodjaly a été rasée.

Compte tenu de ce qui précède, nous appelons la communauté internationale, y compris l’Assemblée parlementaire, à condamner cette opération brutale et inhumaine et à la considérer, d’un point de vue juridique et politique, comme un crime contre l’humanité perpétré par les forces armées arméniennes.