Logo Assembly Logo Hemicycle

Le rôle des ONG dans la résistance contre le nationalisme, la haine des immigrés et la xénophobie en Europe

Proposition de résolution | Doc. 12737 | 03 octobre 2011

Auteur(s) :
plusieurs membres de l'Assemblée
Signataires :
M. Andrey MOLCHANOV, Fédération de Russie, GDE ; M. Mladen BOSIĆ, Bosnie-Herzégovine, GDE ; Lord Tim BOSWELL, Royaume-Uni, GDE ; M. Boriss CILEVIČS, Lettonie, SOC ; M. Michael CONNARTY, Royaume-Uni, SOC ; Mme Ismeta DERVOZ, Bosnie-Herzégovine, PPE/DC ; M. Valeriy FEDOROV, Fédération de Russie, GDE ; M. Andreas GROSS, Suisse, SOC ; M. Mike HANCOCK, Royaume-Uni, ADLE ; M. Tadeusz IWIŃSKI, Pologne, SOC ; Mme Milica MARKOVIĆ, Bosnie-Herzégovine, SOC ; M. Dick MARTY, Suisse, ADLE ; Sir Alan MEALE, Royaume-Uni, SOC ; M. Valery PARFENOV, Fédération de Russie, GDE ; M. Kimmo SASI, Finlande, PPE/DC ; M. Sergey SOBKO, Fédération de Russie, GUE ; M. Valeriy SUDARENKOV, Fédération de Russie, SOC ; M. Boško TOMIĆ, Bosnie-Herzégovine, SOC ; M. Ilyas UMAKHANOV, Fédération de Russie, GDE ; Mme Tatiana VOLOZHINSKAYA, Fédération de Russie, GDE ; M. Vladimir ZHIDKIKH, Fédération de Russie, GDE
Thesaurus

En Europe, le nationalisme, la haine des immigrés et la xénophobie s'intensifient dans la vie quotidienne comme dans la vie politique. Les événements récents dans certains pays de notre continent démontrent clairement que la négation de ce problème peut avoir des conséquences imprévisibles et destructrices, et parfois même causer des pertes en vies humaines.

Ces phénomènes sont aux antipodes des notions de démocratie et de droits de l'homme. Elles sont en contradiction avec les normes élevées du Conseil de l'Europe et les grands principes du droit international, et notamment les documents des Nations Unies, de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe et de l'Organisastion pour la Sécurité et la coopération en Europe ainsi que la Convention européenne des droits de l'homme.

L'Europe ne doit pas rester indifférente à ces problèmes particulièrement graves que connaissent de nombreux pays.

L'Assemblée appelle à condamner fermement les manifestations de nationalisme, de haine des immigrés et de xénophobie.

Les efforts consentis par plusieurs gouvernements européens pour parer à de tels incidents ne permettent pas toujours d'obtenir les résultats escomptés à cause des spécificités de ces phénomènes et de l'apathie de la société.

A cet égard, les activités des ONG revêtent une importance particulière. Elles sont par nature indépendantes de l'influence des principaux partis politiques et, comme elles s'appuient sur de nombreux membres et rassemblent des personnes appartenant à différents groupes ethniques et confessionnels et à différentes diasporas, elles sont les mieux placées pour éveiller efficacement les perceptions personnelles et les consciences, et pour mener des activités de sensibilisation du public et de maintien de la paix à tous les niveaux de la vie publique.

Par conséquent, l'Assemblée devrait élaborer un rapport approprié et organiser des auditions spéciales pour définir en temps utile des mesures de soutien aux activités menées par les organisations non gouvernementales contre le nationalisme, la haine des immigrés et la xénophobie en Europe.

;