Logo Assembly Logo Hemicycle

La pression inhumaine exercée par le Gouvernement iraquien sur les résidents des camps Ashraf et Liberty est totalement inacceptable

Déclaration écrite No. 516 | Doc. 12916 | 10 juillet 2012

Signataires :
M. Brian BINLEY, Royaume-Uni, GDE ; M. Pedro AGRAMUNT, Espagne, PPE/DC ; Mme Sirkka-Liisa ANTTILA, Finlande, ADLE ; M. Walid ASSAF, Conseil national palestinien ; Mme Þuriður BACKMAN, Islande, GUE ; M. Alexander van der BELLEN, Autriche, SOC ; M. Jean-Marie BOCKEL, France, PPE/DC ; Mme Bernadette BOURZAI, France, SOC ; M. Márton BRAUN, Hongrie, PPE/DC ; M. Ali Salem CHAGAF, Maroc ; M. Boriss CILEVIČS, Lettonie, SOC ; M. Michael CONNARTY, Royaume-Uni, SOC ; M. Paolo CORSINI, Italie, SOC ; M. Jim DOBBIN, Royaume-Uni, SOC ; M. Alberto ESQUER GUTIÉRREZ, Mexique ; Sir Roger GALE, Royaume-Uni, GDE ; M. Jonas GUNNARSSON, Suède, SOC ; Mme Ana GUŢU, République de Moldova, ADLE ; M. Mike HANCOCK, Royaume-Uni, ADLE ; M. Gábor HARANGOZÓ, Hongrie, SOC ; M. Andres HERKEL, Estonie, PPE/DC ; M. Qais KHADER, Conseil national palestinien ; M. Edward LEIGH, Royaume-Uni, GDE ; Mme Inese LĪBIŅA-EGNERE, Lettonie, PPE/DC ; Mme Lone LOKLINDT, Danemark, ADLE ; Mme Nicole MANZONE-SAQUET, Monaco, PPE/DC ; M. Bernard MARQUET, Monaco, ADLE ; Mme Meritxell MATEU PI, Andorre, ADLE ; Mme Pirkko MATTILA, Finlande, NI ; Sir Alan MEALE, Royaume-Uni, SOC ; M. Jean-Pierre MICHEL, France, SOC ; M. Patrick MORIAU, Belgique, SOC ; Mme Riitta MYLLER, Finlande, SOC ; M. Joseph O'REILLY, Irlande, PPE/DC ; Mme Maureen O'SULLIVAN, Irlande, GUE ; M. John Paul PHELAN, Irlande, PPE/DC ; M. Paul-Eerik RUMMO, Estonie, ADLE ; M. Urs SCHWALLER, Suisse, PPE/DC ; M. Jouko SKINNARI, Finlande, SOC ; M. Serhiy SOBOLEV, Ukraine, PPE/DC ; M. Vilmos SZABÓ, Hongrie, SOC ; M. Egidijus VAREIKIS, Lituanie, PPE/DC ; M. Francisco Arturo VEGA DE LA MADRID, Mexique ; M. Imre VEJKEY, Hongrie, PPE/DC ; M. Stefaan VERCAMER, Belgique, PPE/DC ; Mme Anne-Mari VIROLAINEN, Finlande, PPE/DC ; M. Luca VOLONTÈ, Italie, PPE/DC ; M. Eric VORUZ, Suisse, SOC ; M. Emanuelis ZINGERIS, Lituanie, PPE/DC
Thesaurus

Alors que le Premier ministre iraquien effectuait récemment une visite à Téhéran, la pression s’est intensifiée sur les résidents des camps Ashraf et Liberty. Le 20 avril, le Gouvernement iraquien a déployé des blindés dans le camp Liberty et enlevé les clôtures en dur entourant les caravanes, qu’ils protègent des explosions et des tempêtes de sable. Il refuse également toujours d'appliquer des accords avec le RSSG concernant la présence policière dans le camp. Faisant preuve d'inhumanité, le gouvernement empêche le transfert de véhicules et caravanes spéciaux pour les personnes handicapées.

L'infrastructure du Camp Liberty est dans un état critique. La ration d'eau par résident représente un tiers seulement de la consommation d'eau par personne en Iraq. Les résidents ne cessent d'adresser des requêtes au gouvernement et aux Nations Unies pour brancher les canalisations d’amenée d’eau du Camp sur le réseau urbain d’eau potable, sans réponse jusqu’à présent. Dans le même temps, des pressions s’exercent de plus en plus sur d’autres résidents locaux pour qu’ils se transfèrent à Camp Liberty.

Nous demandons instamment aux Etats membres, aux Etats-Unis et aux Nations Unies de mettre un terme aux nouvelles arrivées de résidents à Camp Liberty tant que les conditions minimum ne sont pas réunies, notamment par le retrait des blindés, le branchement aux réseaux urbains de distribution d’eau et d’électricité et le transfert d’au moins quelques voitures et de l‘infrastructure nécessaire pour accueillir des patients. Les Nations Unies et leur Représentant spécial doivent adopter une position ferme face aux violations des engagements pris par le Gouvernement iraquien.

;