Logo Assembly Logo Hemicycle

Assurer l'accès des hémophiles et des malades de l'hépatite C aux soins de santé en Ukraine

Déclaration écrite No. 544 | Doc. 13250 | 11 octobre 2013

Signataires :
M. Jim DOBBIN, Royaume-Uni, SOC ; M. Volodymyr ARIEV, Ukraine, PPE/DC ; M. Lennart AXELSSON, Suède, SOC ; M. Gerard BARCIA DUEDRA, Andorre, SOC ; Mme Sílvia Eloïsa BONET, Andorre, SOC ; Mme Viola von CRAMON-TAUBADEL, Allemagne, SOC ; Mme Andreja ČRNAK MEGLIČ, Slovénie, SOC ; M. David DAVIES, Royaume-Uni, GDE ; Alexander [The Earl of] DUNDEE, Royaume-Uni, GDE ; Baroness Margaret EATON, Royaume-Uni, GDE ; M. Terence FLANAGAN, Irlande, PPE/DC ; Mme Iryna GERASHCHENKO, Ukraine, PPE/DC ; M. Andrzej HALICKI, Pologne, PPE/DC ; M. Gediminas JAKAVONIS, Lituanie, ADLE ; M. Giorgi KANDELAKI, Géorgie, PPE/DC ; Mme Olena KONDRATIUK, Ukraine, PPE/DC ; M. Ertuğrul KÜRKÇÜ, Turquie, GUE ; Mme Orinta LEIPUTĖ, Lituanie, SOC ; M. John PRESCOTT, Royaume-Uni, SOC ; M. Serhiy SOBOLEV, Ukraine, PPE/DC ; M. Luca VOLONTÈ, Italie ; Dame Angela WATKINSON, Royaume-Uni, GDE

Le 16 juin 2013, le Parlement ukrainien a adopté le budget de l’Etat, qui consacre à peine 3,2% du PIB aux services de santé. Un budget aussi limité pour la santé peut avoir des conséquences désastreuses pour les patients du pays souffrant d’hémophilie ou d’une hépatite C, les privant d’un accès à des soins de santé de qualité, y compris en matière de médecine préventive. Dès lors, les 2 625 hémophiles et les 22 000 malades de l’hépatite C risquent de graves problèmes de santé qui pourraient entraîner leur mort.

Compte tenu du droit à la vie consacré par l’Article 2 de la Convention européenne des droits de l'homme et du droit à la protection de la santé consacré par l’Article 11 de la Charte sociale européenne (révisée), nous prions instamment:

  • le Parlement ukrainien de réexaminer sa position sur l’affectation budgétaire de moyens aux services de santé à la lumière de ces principes des droits de l'homme;
  • les membres de la délégation ukrainienne à l’Assemblée parlementaire d’inviter leurs collègues au parlement à le faire dès que possible;
  • le Comité des Ministres d’engager de toute urgence le dialogue avec les autorités ukrainiennes pour encourager l’Ukraine à respecter ses obligations dérivées des traités du Conseil de l'Europe auxquels elle est Partie.