Logo Assembly Logo Hemicycle

Controverse historique entre Turcs et Arméniens

Déclaration écrite No. 592 | Doc. 13773 | 23 avril 2015

Signataires :
M. Reha DENEMEÇ, Turquie, CE ; M. Pedro AGRAMUNT, Espagne, PPE/DC ; Lord Donald ANDERSON, Royaume-Uni, SOC ; M. Egemen BAĞIŞ, Turquie, CE ; M. Deniz BAYKAL, Turquie, SOC ; Mme Gülsün BİLGEHAN, Turquie, SOC ; Mme Nunzia CATALFO, Italie, NI ; M. Christopher CHOPE, Royaume-Uni, CE ; M. Arcadio DÍAZ TEJERA, Espagne, SOC ; M. Şaban DİŞLİ, Turquie, PPE/DC ; Mme Josette DURRIEU, France, SOC ; Mme Nezha EL OUAFI, Maroc ; Mme Tülin ERKAL KARA, Turquie, CE ; Mme Sevinj FATALIYEVA, Azerbaïdjan, CE ; M. Claudio FAZZONE, Italie, PPE/DC ; M. Gvozden Srećko FLEGO, Croatie, SOC ; M. Hans FRANKEN, Pays-Bas, PPE/DC ; Mme Sahiba GAFAROVA, Azerbaïdjan, CE ; Mme Adele GAMBARO, Italie, ADLE ; M. Valeriu GHILETCHI, République de Moldova, PPE/DC ; M. Francesco Maria GIRO, Italie, PPE/DC ; Mme Ingebjørg GODSKESEN, Norvège, CE ; M. Andreas GROSS, Suisse, SOC ; M. Mehmet Kasim GÜLPINAR, Turquie, CE ; M. Sabir HAJIYEV, Azerbaïdjan, SOC ; M. Hamid HAMID, Bulgarie, ADLE ; M. Oleksii HONCHARENKO, Ukraine, CE ; M. Haluk KOÇ, Turquie, SOC ; M. Tiny KOX, Pays-Bas, GUE ; Mme Valentina LESKAJ, Albanie, SOC ; M. Thierry MARIANI, France, PPE/DC ; Mme Meritxell MATEU PI, Andorre, ADLE ; M. Jean-Claude MIGNON, France, PPE/DC ; M. João Bosco MOTA AMARAL, Portugal, PPE/DC ; M. Piotr NAIMSKI, Pologne, CE ; M. Michele NICOLETTI, Italie, SOC ; M. Aleksandar NIKOLOSKI, ''L'ex-République yougoslave de Macédoine'', PPE/DC ; M. Stefan SCHENNACH, Autriche, SOC ; M. Ömer SELVİ, Turquie, CE ; M. Samad SEYIDOV, Azerbaïdjan, CE ; Mme Maria Edera SPADONI, Italie, NI ; Mme Karin STRENZ, Allemagne, PPE/DC ; M. Elkhan SULEYMANOV, Azerbaïdjan, PPE/DC ; M. Tuğrul TÜRKEŞ, Turquie, CE ; M. Ahmet Kutalmiş TÜRKEŞ, Turquie, ADLE ; M. Viktor VOVK, Ukraine, CE ; M. Piotr WACH, Pologne, PPE/DC ; M. Morten WOLD, Norvège, CE ; M. Jordi XUCLÀ, Espagne, ADLE ; M. Mohamed YATIM, Maroc

Plus de neuf siècles de coexistence entre Turcs et Arméniens sont ternis par les événements tragiques de la Première Guerre mondiale.

Le désaccord persistant sur cette tragédie survenue dans les dernières années de l’Empire ottoman continue, aujourd’hui encore, d’opposer Turcs et Arméniens.

Les mémoires collectives et nationales, qui gardent le souvenir de disparitions, de souffrances et de privations de très grande ampleur, continuent de marquer leurs relations. Les récits opposés des événements de 1915 empêchent deux peuples de se rapprocher.

Compte tenu de ce qui précède, nous, les soussignés membres de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe,

  • commémorons le centenaire de la Première Guerre mondiale et, en tant que partie indissociable de cette tragédie, rendons hommage aux victimes tombées sur le territoire de l’Empire en 1915 et prenons part à leur douleur;
  • appelons la Turquie et l’Arménie à tirer les enseignements de l’histoire pour un avenir meilleur ;
  • invitons les deux parties à se pencher ensemble sur leur histoire et à nouer une nouvelle relation constructive fondée sur le dialogue, l’empathie et le respect mutuel;
  • estimons qu’une étude scientifique objective des archives concernées est nécessaire pour connaître la vérité;
  • encourageons les deux pays à normaliser leurs relations afin d’assurer une paix durable et la stabilité dans le Caucase ; et réaffirmons notre soutien aux initiatives prises à cette fin.