Logo Assembly Logo Hemicycle

Une réponse humanitaire et politique globale à la crise des migrations et des réfugiés en Europe

Proposition de résolution | Doc. 14005 | 24 mars 2016

Commission
Commission des migrations, des réfugiés et des personnes déplacées

Plus d’un million de personnes sont arrivées en Europe après avoir traversé la Méditerranée en 2015 et il est peu probable que ce chiffre baisse sensiblement à l’heure où les conflits et les violations des droits de l'homme qui en résultent se poursuivent. Bien au contraire, plus de 100 000 migrants et réfugiés ont déjà rejoint l’Europe au cours des deux premiers mois de 2016, contre 12 000 pendant la même période de 2015.

La crise actuelle a clairement montré les faiblesses systémiques des mécanismes existants face à l’arrivée massive de réfugiés et de demandeurs d’asile, qui vont des contrôles aux frontières aux procédures d’accueil et d’enregistrement et d’une réaction rapide et solidaire à l’intégration aux niveaux national, régional et européen. Qui plus est, elle a révélé les profondes divisions qui séparent les Etats membres du Conseil de l'Europe en fonction de leurs politiques et de leur situation géographique.

Cette crise sans précédent a mis en évidence la nécessité impérieuse de trouver une réponse humanitaire et politique commune au niveau européen, qui tienne compte des positions des différents gouvernements tout en respectant les principes des droits de l'homme. Il faudra se préoccuper de la gestion des flux migratoires, de la répartition équitable des responsabilités, des politiques d’intégration et de retour et traiter en même temps les causes fondamentales des migrations.

L’Assemblée parlementaire, qui coopère avec les parlementaires des pays d’origine, de transit et d’accueil, pourrait servir de cadre à des échanges d’idées, d’avis et d’expériences. Dans ce contexte, la commission des migrations, des réfugiés et des personnes déplacées de l’Assemblée a organisé une conférence le 15 décembre 2015 intitulée «Une réponse humanitaire et politique globale à la crise des migrations et des réfugiés en Europe», au cours de laquelle les participants ont passé en revue les différentes situations nationales et internationale, discuté des modalités d’amélioration de la coopération avec les pays d’origine et de premier asile et étudié des solutions politiques à court et à moyen termes.

L’Assemblée devrait se fonder sur les conclusions de cette conférence pour dégager des principes communs de coopération et d’action coordonnée.

;