Logo Assembly Logo Hemicycle

Justice pour Giulio Regeni

Déclaration écrite No. 605 | Doc. 14036 | 21 avril 2016

Signataires :
M. Michele NICOLETTI, Italie, SOC ; Mme Boriana ÅBERG, Suède, PPE/DC ; M. Jean-Charles ALLAVENA, Monaco, PPE/DC ; M. Francesco Maria AMORUSO, Italie, ADLE ; Lord Donald ANDERSON, Royaume-Uni, SOC ; Mme Ingrid ANTIČEVIĆ MARINOVIĆ, Croatie, SOC ; Mme Anna ASCANI, Italie, SOC ; M. Deniz BAYKAL, Turquie, SOC ; Mme Maria Teresa BERTUZZI, Italie, SOC ; M. Jokin BILDARRATZ, Espagne, ADLE ; Mme Gülsün BİLGEHAN, Turquie, SOC ; Mme Tamara BLAZINA, Italie, SOC ; Mme Maryvonne BLONDIN, France, SOC ; Mme Sílvia Eloïsa BONET, Andorre, SOC ; Mme Anne BRASSEUR, Luxembourg, ADLE ; M. Roland Rino BÜCHEL, Suisse, ADLE ; Mme Valentina BULIGA, République de Moldova, SOC ; M. Liam BYRNE, Royaume-Uni, SOC ; Mme Elena CENTEMERO, Italie, PPE/DC ; M. José CEPEDA, Espagne, SOC ; M. Khalid CHAOUKI, Italie, SOC ; M. Irakli CHIKOVANI, Géorgie, ADLE ; M. Vannino CHITI, Italie, SOC ; M. Paolo CORSINI, Italie, SOC ; M. David CRAUSBY, Royaume-Uni, SOC ; Mme Pascale CROZON, France, SOC ; M. Hendrik DAEMS, Belgique, ADLE ; M. David DAVIES, Royaume-Uni, CE ; Mme Cristina DE PIETRO, Italie, ADLE ; M. Alain DESTEXHE, Belgique, ADLE ; M. Manlio DI STEFANO, Italie, NI ; M. Sergio DIVINA, Italie, NI ; Mme Josette DURRIEU, France, SOC ; M. Claudio FAZZONE, Italie, PPE/DC ; Mme Doris FIALA, Suisse, ADLE ; Mme Ute FINCKH-KRÄMER, Allemagne, SOC ; M. Axel FISCHER, Allemagne, PPE/DC ; Lord George FOULKES, Royaume-Uni, SOC ; M. Jean-Claude FRÉCON, France, SOC ; Mme Béatrice FRESKO-ROLFO, Monaco, PPE/DC ; M. Pierre-Alain FRIDEZ, Suisse, SOC ; Mme Adele GAMBARO, Italie, ADLE ; M. Karl GARÐARSSON, Islande, ADLE ; M. Gerardo GIOVAGNOLI, Saint-Marin, SOC ; M. Francesco Maria GIRO, Italie, PPE/DC ; Mme Valgerður GUNNARSDÓTTIR, Islande, CE ; M. Jonas GUNNARSSON, Suède, SOC ; M. Domagoj HAJDUKOVIĆ, Croatie, SOC ; M. Alfred HEER, Suisse, ADLE ; Mme Gabriela HEINRICH, Allemagne, SOC ; M. John HOWELL, Royaume-Uni, CE ; M. Johannes HÜBNER, Autriche, NI ; Mme Eva-Lena JANSSON, Suède, SOC ; M. Mogens JENSEN, Danemark, SOC ; M. Carles JORDANA, Andorre, ADLE ; M. İlhan KESİCİ, Turquie, SOC ; Mme Nellija KLEINBERGA, Lettonie, ADLE ; M. Haluk KOÇ, Turquie, SOC ; M. Eduard KÖCK, Autriche, PPE/DC ; M. Florian KRONBICHLER, Italie, SOC ; Mme Stella KYRIAKIDES, Chypre, PPE/DC ; Mme Athina KYRIAKIDOU, Chypre, SOC ; M. Pierre-Yves LE BORGN', France, SOC ; M. Anže LOGAR, Slovénie, PPE/DC ; M. Filippo LOMBARDI, Suisse, PPE/DC ; Mme Kerstin LUNDGREN, Suède, ADLE ; M. Dirk Van der MAELEN, Belgique, SOC ; M. Khalid MAHMOOD, Royaume-Uni, SOC ; M. Philippe MAHOUX, Belgique, SOC ; M. Muslum MAMMADOV, Azerbaïdjan, SOC ; Baroness Doreen MASSEY, Royaume-Uni, SOC ; Mme Meritxell MATEU, Andorre, ADLE ; Mme Liliane MAURY PASQUIER, Suisse, SOC ; Sir Alan MEALE, Royaume-Uni, SOC ; M. Augusto MICHELOTTI, Saint-Marin, GUE ; Mme Christine MUTTONEN, Autriche, SOC ; M. Luis Alberto ORELLANA, Italie, ADLE ; Mme Judith PALLARÉS, Andorre, ADLE ; M. Bernard PASQUIER, Monaco, ADLE ; M. John PRESCOTT, Royaume-Uni, SOC ; Mme Catherine QUÉRÉ, France, SOC ; M. Andrea RIGONI, Italie, ADLE ; Mme Melisa RODRÍGUEZ HERNÁNDEZ, Espagne, ADLE ; Mme Soraya RODRÍGUEZ RAMOS, Espagne, SOC ; Mme Azadeh ROJHAN GUSTAFSSON, Suède, SOC ; M. René ROUQUET, France, SOC ; Mme Milena SANTERINI, Italie, SOC ; M. Axel SCHÄFER, Allemagne, SOC ; M. Nikolaus SCHERAK, Autriche, ADLE ; M. Andreas SCHIEDER, Autriche, SOC ; Mme Olena SOTNYK, Ukraine, ADLE ; Mme Maria Edera SPADONI, Italie, NI ; Mme Petra De SUTTER, Belgique, SOC ; Mme Chiora TAKTAKISHVILI, Géorgie, ADLE ; M. Damien THIÉRY, Belgique, ADLE ; M. Manuel TORNARE, Suisse, SOC ; M. Francesco VERDUCCI, Italie, SOC ; Mme Gisela WURM, Autriche, SOC ; M. Jordi XUCLÀ, Espagne, ADLE ; Mme Sandra ZAMPA, Italie, SOC ; Mme Alina ZOTEA, République de Moldova, ADLE ; M. Levon ZOURABIAN, Arménie, ADLE

Le 3 février 2016 Giulio Regeni, un citoyen italien de 28 ans, a été kidnappé, torturé sauvagement et tué au Caire, où il menait des recherches sur les syndicats égyptiens dans le cadre d’un doctorat auprès de l’Université de Cambridge.

Les autorités italiennes et la communauté académique européenne ont demandé aux autorités égyptiennes de faire toute la lumière sur les événements. Deux mois après, les réponses demeurent réticentes et tout-à-fait insatisfaisantes.

Nous exprimons notre condamnation véhémente de cet épisode intolérable et notre solidarité à la famille de Giulio et aux familles de toute victime de violence et de torture.

Etant donné que l’Egypte a signé la Convention des Nations Unies contre la torture et que l’article 52 de sa Constitution qualifie la torture sous toutes ses formes de «crime imprescriptible», nous demandons au Gouvernement égyptien de collaborer pleinement pour établir la vérité sur la mort de Giulio Regeni.

Nous invitons nos gouvernements à exercer toute pression afin que l’Egypte montre son engagement actif dans le respect des droits humains et la pleine coopération internationale. Ce n’est qu’ainsi que l’Egypte pourra asseoir sa crédibilité de pays engagé sur la voie de la démocratie et de l’Etat de droit.

;