Logo Assembly Logo Hemicycle

La lutte contre la corruption, une réponse politique à la crise migratoire

Proposition de résolution | Doc. 14038 | 21 avril 2016

Signataires :
M. Sergiy VLASENKO, Ukraine, PPE/DC ; M. Volodymyr ARIEV, Ukraine, PPE/DC ; M. Jokin BILDARRATZ, Espagne, ADLE ; M. Oleksandr BILOVOL, Ukraine, NI ; M. Valeriu GHILETCHI, République de Moldova, PPE/DC ; M. Hans Fredrik GRØVAN, Norvège, PPE/DC ; M. Giorgi KANDELAKI, Géorgie, PPE/DC ; Mme Nellija KLEINBERGA, Lettonie, ADLE ; Mme Inese LĪBIŅA-EGNERE, Lettonie, PPE/DC ; M. Georgii LOGVYNSKYI, Ukraine, PPE/DC ; M. Andrii LOPUSHANSKYI, Ukraine, ADLE ; M. Duarte MARQUES, Portugal, PPE/DC ; M. Zsolt NÉMETH, Hongrie, PPE/DC ; Mme Liliana PALIHOVICI, République de Moldova, PPE/DC ; M. René ROUQUET, France, SOC ; M. Dmytro SHPENOV, Ukraine, SOC ; M. Serhiy SOBOLEV, Ukraine, PPE/DC ; Mme Olena SOTNYK, Ukraine, ADLE ; M. Egidijus VAREIKIS, Lituanie, PPE/DC ; M. Leonid YEMETS, Ukraine, PPE/DC ; M. Emanuelis ZINGERIS, Lituanie, PPE/DC

L’instabilité politique et la corruption sont deux des principaux facteurs qui poussent les gens à fuir leur pays en quête d’une vie meilleure. Les conflits et guerres commencent très souvent lorsque les peuples se révoltent contre leurs gouvernements corrompus, comme ce fut le cas en Syrie.

La corruption facilite aussi les migrations irrégulières, dont nous pouvons voir les résultats avec le commerce florissant des passeurs et des trafiquants et les milliers de morts et de disparus en Méditerranée.

Nombre de politiques de développement et de plans d’aide humanitaire ont échoué en raison de l’absence de contrôle de l’assistance financière apportée aux pays en développement et du détournement par certains officiels de cette aide humanitaire apportée pour sauver des vies.

L’Assemblée parlementaire considère que les gouvernements européens devraient veiller à intégrer des mesures anticorruption à toutes les stratégies et tous les accords conclus dans le contexte de la crise migratoire actuelle. Des principes clairs devraient être fixés et promus à l’échelle européenne pour lutter contre le détournement des procédures d’immigration et d’asile et une plate-forme internationale devrait être créée pour lutter contre la corruption dans le contexte des migrations.

;