Logo Assembly Logo Hemicycle

L’émigration de travail en Europe de l’Est et son impact sur l’évolution sociodémographique dans ces pays

Proposition de résolution | Doc. 14246 | 24 janvier 2017

Signataires :
Mme Kristin Ørmen JOHNSEN, Norvège, PPE/DC ; M. Viorel Riceard BADEA, Roumanie, PPE/DC ; Lord Richard BALFE, Royaume-Uni, CE ; Mme Marijana BALIĆ, Croatie, PPE/DC ; Mme Sílvia Eloïsa BONET, Andorre, SOC ; Mme Lise CHRISTOFFERSEN, Norvège, SOC ; M. Boriss CILEVIČS, Lettonie, SOC ; Lady Diana ECCLES, Royaume-Uni, CE ; M. Mato FRANKOVIĆ, Croatie, PPE/DC ; M. Pierre-Alain FRIDEZ, Suisse, SOC ; M. Valeriu GHILETCHI, République de Moldova, PPE/DC ; Mme Ingebjørg GODSKESEN, Norvège, CE ; M. Martin HENRIKSEN, Danemark, CE ; M. John HOWELL, Royaume-Uni, CE ; Mme Eva-Lena JANSSON, Suède, SOC ; M. Frank J. JENSSEN, Norvège, PPE/DC ; M. Giorgi KANDELAKI, Géorgie, PPE/DC ; Mme Stella KYRIAKIDES, Chypre, PPE/DC ; M. Christian LANGBALLE, Danemark, CE ; M. Luís LEITE RAMOS, Portugal, PPE/DC ; Mme Marianne MIKKO, Estonie, SOC ; Mme Liliana PALIHOVICI, République de Moldova, PPE/DC ; M. Mark PRITCHARD, Royaume-Uni, CE ; Mme Soraya RODRÍGUEZ RAMOS, Espagne, SOC ; Mme Ulla SANDBÆK, Danemark, GUE ; Mme Ingjerd SCHOU, Norvège, PPE/DC ; M. Paul SCULLY, Royaume-Uni, CE ; M. Adão SILVA, Portugal, PPE/DC ; Mme Kelly TOLHURST, Royaume-Uni, CE ; M. Stefaan VERCAMER, Belgique, PPE/DC ; M. Morten WOLD, Norvège, CE ; M. Mike WOOD, Royaume-Uni, CE

La migration de travail depuis les pays d’Europe de l’Est vers l’Union européenne et d’autres pays d’Europe occidentale se révèle avoir des incidences négatives sur le développement social et démographique de nombreux pays d’origine.

On observe également des effets positifs tels que l’envoi de fonds, la baisse du chômage, la possibilité d’investir dans des entreprises communes et la promotion de la culture de ces pays à l’étranger, mais les conséquences négatives doivent être examinées avec soin.

Les pays les plus durement touchés par l’émigration de travail sont confrontés à des problèmes structurels tels que la fuite des cerveaux, la diminution de la population et l’insuffisance des cotisations sociales. Dans certains pays, l’émigration entraîne également de graves problèmes sociaux au sein des familles et dans les collectivités locales. La situation est particulièrement préoccupante lorsque des parents émigrent en laissant des enfants derrière eux. Ces enfants restent avec leurs grands-parents, des proches ou des frères et sœurs plus âgés, ou sont hébergés dans des orphelinats.

En conséquence, l’Assemblée parlementaire devrait examiner et analyser de plus près l’impact négatif de la migration de travail sur certains pays d’origine en Europe de l’Est. Il conviendrait d’envisager d’éventuelles mesures à prendre pour combattre ces effets négatifs.