Logo Assembly Logo Hemicycle

Kazakhstan: mettre fin aux poursuites judiciaires des médias d’opposition ou indépendants

Déclaration écrite No. 630 | Doc. 14306 | 27 avril 2017

Signataires :
Mme Kristýna ZELIENKOVÁ, République tchèque, ADLE ; M. José CEPEDA, Espagne, SOC ; M. Yves CRUCHTEN, Luxembourg, SOC ; M. Marco GATTI, Saint-Marin, PPE/DC ; M. Antonio GUTIÉRREZ, Espagne, SOC ; M. Matjaž HANŽEK, Slovénie, GUE ; M. Andrej HUNKO, Allemagne, GUE ; M. Giorgi KANDELAKI, Géorgie, PPE/DC ; M. Serhii KIRAL, Ukraine, CE ; M. Eerik-Niiles KROSS, Estonie, ADLE ; M. George LOUCAIDES, Chypre, GUE ; Mme Kerstin LUNDGREN, Suède, ADLE ; M. Rónán MULLEN, Irlande, PPE/DC ; M. Michele NICOLETTI, Italie, SOC ; M. Marco NICOLINI, Saint-Marin, GUE ; M. Jarosław OBREMSKI, Pologne, CE ; M. Henk OVERBEEK, Pays-Bas, GUE ; M. Hişyar ÖZSOY, Turquie, GUE ; M. Andrea RIGONI, Italie, ADLE ; M. Stefan SCHENNACH, Autriche, SOC ; M. Frank SCHWABE, Allemagne, SOC ; M. Egidijus VAREIKIS, Lituanie, PPE/DC ; Mme Gisela WURM, Autriche, SOC ; M. Roger ZAVOLI, Saint-Marin, ADLE ; M. Emanuelis ZINGERIS, Lituanie, PPE/DC

Près de six ans après la tragédie de Zhanaozen, les autorités du Kazakhstan suppriment la liberté de parole et de réunion en arrêtant et condamnant les détracteurs et opposants au régime de Nazarbaïev. Le Parlement européen, l’OSCE et les Nations Unies ont condamné la politique répressive de Nazarbaïev et appelé à la libération des prisonniers politiques.

En 2016, Talgat Ayan et Maks Bokayev, manifestants pour la «réforme agraire», ont été condamnés à cinq ans d’emprisonnement pour avoir assisté à un rassemblement pacifique, et le bloggeur Sanat Dosov a été condamné à une peine de trois ans d’emprisonnement pour avoir critiqué l’agression de la Russie en Ukraine. En 2017, les dirigeants des ouvriers du secteur pétrolier Amin Eleusinov et Nurbek Qushaqbaev ont été arrêtés pour avoir protesté contre la fermeture d’une confédération de syndicats indépendants.

Nazarbaïev a engagé des poursuites à l’encontre d’anciens grands directeurs et employés de la banque BTA, Tatiana Paraskevich, Zhaksylyk Zharimbetov et Anatoliy Pogorelov, afin d’obtenir leurs témoignages contre son principal opposant, Mokhtar Ablyazov. En janvier 2017, les services de sécurité du Kazakhstan ont enlevé le réfugié Zharimbetov. Sur la base de son témoignage, Zhanbolat Mamay, rédacteur en chef du journal d’opposition Tribuna, a été arrêté. Les organisations de défense des droits de l’homme, dont 29 membres d’IFEX, ont dénoncé la nature politique des poursuites pénales engagées contre Mamay.

Nous exprimons par la présente notre grave préoccupation quant à la détérioration de la démocratie et des droits de l’homme et exhortons le Kazakhstan à mettre fin aux représailles.

;