Logo Assembly Logo Hemicycle

Pour un enseignement axé sur les besoins des élèves

Proposition de résolution | Doc. 14362 | 28 juin 2017

Signataires :
M. Rafael HUSEYNOV, Azerbaïdjan, ADLE ; M. Goran BEUS RICHEMBERGH, Croatie, ADLE ; M. Namik DOKLE, Albanie, SOC ; Mme Susanne EBERLE-STRUB, Liechtenstein, ADLE ; M. Eric ELENA, Monaco, ADLE ; Lord George FOULKES, Royaume-Uni, SOC ; Mme Sahiba GAFAROVA, Azerbaïdjan, CE ; Mme Adele GAMBARO, Italie, ADLE ; Mme Bjarkey GUNNARSDÓTTIR, Islande, GUE ; M. Hamid HAMID, Bulgarie, ADLE ; Mme Zdeňka HAMOUSOVÁ, République tchèque, ADLE ; M. Alfred HEER, Suisse, ADLE ; M. Jean-Yves LE DÉAUT, France, SOC ; M. Andrii LOPUSHANSKYI, Ukraine, ADLE ; M. Mikayel MELKUMYAN, Arménie, CE ; M. Suat ÖNAL, Turquie, CE ; Mme Judith PALLARÉS, Andorre, ADLE ; Mme Ganira PASHAYEVA, Azerbaïdjan, ADLE ; M. Martin POLIAČIK, République slovaque, ADLE ; Mme Melisa RODRÍGUEZ HERNÁNDEZ, Espagne, ADLE ; M. André SCHNEIDER, France, PPE/DC ; M. Samad SEYIDOV, Azerbaïdjan, CE ; M. Damien THIÉRY, Belgique, ADLE ; Mme Zühal TOPCU, Turquie, CE ; M. Robert TROY, Irlande, ADLE ; M. Petar VITANOV, Bulgarie, SOC

Aujourd’hui en Europe, l’enseignement est majoritairement «centré sur l’école» plutôt que «axé sur l’enfant». L’école est fondamentalement organisée et gérée en fonction de contraintes de fonctionnement, mais les solutions adoptées ne correspondent pas nécessairement aux démarches les plus performantes en matière d’éducation. Il est certes sans doute beaucoup plus facile de gérer un système dans lequel les élèves apprennent en classe, sous la supervision d’un enseignant, en respectant le programme fixé et en utilisant les mêmes manuels scolaires et les mêmes ressources d’apprentissage pour tous. Cependant, les mauvais résultats du modèle unique qui domine dans l’enseignement interpellent les spécialistes de l’éducation. Jusque-là concentrés sur l’amélioration de l’efficacité organisationnelle, ils en sont venus à comprendre qu’une refonte du système s’impose si l’on veut améliorer l’apprentissage.

Le modèle qui place l’enfant au centre de l’école considère que tous les enfants ont droit à une éducation qui les aidera à grandir et à s’épanouir pleinement. Chaque enfant est un individu unique et spécial. L’enseignement doit donc être «individualisé» de façon à pouvoir répondre aux besoins d’apprentissage de chacun, en tenant compte des intérêts, des aspirations ou du milieu culturel de chaque élève. Ce modèle «individualisé» pourrait contribuer à répondre aux attentes des enfants ayant des besoins particuliers en raison d’un handicap, ou encore parce qu’ils sont particulièrement brillants.

La nécessité d’une meilleure compréhension de la pédagogie du rattrapage scolaire se fait en outre sentir dans les systèmes éducatifs européens. Des cours de rattrapage peuvent être conçus pour tous les élèves, qu’ils aient ou non des besoins particuliers. Le trait marquant est simplement que les élèves concernés en sont à un point où ils ne sont pas préparés à ce qui est attendu d’eux, peu importe les raisons. Ainsi, y compris des enfants d’une grande intelligence pourront ne pas être suffisamment préparés si leur éducation a été interrompue par un déplacement à l’intérieur de leur propre pays ou par la guerre, ou bien du seul fait de l’émigration.

L’Assemblée parlementaire devrait examiner ces différents aspects et chercher à fournir des lignes directrices sur la manière d’améliorer les systèmes scolaires européens afin de donner à chaque enfant la possibilité de mieux se construire en développant sa propre personnalité.