Logo Assembly Logo Hemicycle

Activités de la Présidente de l'Assemblée parlementaire entre la quatrième partie de la Session ordinaire de 2017 et la première partie de la Session ordinaire de 2018

Communication | Doc. 14471 | 20 janvier 2018

1 Visites et réunions

1.1 Activités de la Présidente entre le 10 octobre et le 17 novembre 2017

1.1.1 Quatrième partie de session de l’Assemblée de l’année 2017 (Strasbourg, 9-13 octobre 2017)

J’ai été élue Présidente le 10 octobre 2017, dans des circonstances assez exceptionnelles, à la suite de la démission de M. Pedro Agramunt, 72 heures exactement avant l’ouverture de cette partie de session. La première et la plus importante des priorités de mon mandat a donc été de veiller à ce que l’Assemblée soit en mesure d’achever normalement ses travaux prévus cette année dans les meilleures conditions possibles.

C’est dans cet état d’esprit que j’ai souligné, lors de mon élection, qu’il était indispensable de rétablir le calme et des conditions de travail normales au sein de l’Assemblée. Il nous faut à présent retrouver l’apaisement et nous concentrer, dans une atmosphère de travail sereine, sur l’obtention des résultats concrets que les gouvernements, les parlements et, avant tout, les citoyens attendent de notre Assemblée parlementaire paneuropéenne, qui est également l’un des organes statutaires de l’Organisation.

Pour y parvenir, je continuerai à travailler dans un esprit d’unité et de consensus, en coopérant étroitement avec l’ensemble des délégations nationales à l’Assemblée et des parlements nationaux, ainsi qu’avec tous les groupes politiques. Je continuerai à favoriser une coopération étroite et constructive avec le Comité des Ministres, le Secrétaire Général du Conseil de l’Europe, la Secrétaire Générale adjointe et le Commissaire aux droits de l’homme.

Restaurer la crédibilité et la réputation de l’Assemblée face aux graves allégations de corruption formulées demeure une priorité. À ce propos, j’ai rencontré les trois membres du Groupe d'enquête externe indépendant (GIAC-COE) et je les ai assurés de notre soutien sans faille. Je prendrai toutes les mesures qui s’imposent pour aider le Groupe d’enquête à accomplir sa mission dans les meilleures conditions possibles et dans un délai satisfaisant, afin qu’il produise un rapport complet et d’excellente qualité.

Au cours de la partie de session du mois d’octobre, j’ai rencontré le Président ukrainien, M. Petro Porochenko. Je l’ai assuré du soutien de l’Assemblée et encouragé à mener les réformes prévues, en tenant pleinement compte de l’expertise du Conseil de l’Europe. Cela m’a également permis d’aborder le conflit et la situation dans l’est de l’Ukraine et d’insister sur la mise en œuvre des accords de Minsk par l’ensemble des parties.

J’ai par ailleurs rencontré le Secrétaire Général du Conseil de l’Europe. Nous avons procédé à un échange de vues approfondi sur les divers défis politiques que notre Organisation se doit de relever, y compris la situation des relations avec la Fédération de Russie.

J’ai présidé la réunion du Comité mixte; cette rencontre fut l’occasion de procéder à un échange de vues avec les membres des Délégués des Ministres au sujet de deux questions importantes pour notre Organisation: le calendrier de l’élection du Secrétaire Général du Conseil de l’Europe et les éventuelles suites à donner à la Résolution et la Recommandation de l’Assemblée «Appel pour un Sommet du Conseil de l’Europe afin de réaffirmer l’unité européenne, et de défendre et promouvoir la sécurité démocratique en Europe».

S’agissant de la première question, le Comité mixte a conclu que chaque organe devait entamer la procédure de modification du calendrier et que le Secrétaire général de l’Assemblée et le Secrétaire du Comité des Ministres coordonneraient ce processus.

Pour ce qui est des propositions de l’Assemblée qui visent à renforcer la cohérence des deux organes statutaires du Conseil de l’Europe sur les questions qui touchent à la représentation et la participation des États membres à chacun des organes, l’Assemblée et le Comité des Ministres ont convenu de poursuivre l’examen de ce point, ensemble et au sein de chaque organe, et d’établir des contacts entre la Présidente de l’Assemblée et le Président du Comité des Ministres pour maintenir des voies de communication entre les deux organes. Je me réjouis d’œuvrer en ce sens avec le Président des Délégués des Ministres.

1.1.2 Échange de vues avec les Délégués des Ministres (17 octobre 2017)

Le 17 octobre 2017, j’ai procédé à un échange de vues avec les Délégués des Ministres, en privilégiant en particulier deux points principaux: les objectifs et les priorités immédiates de mon mandat et les résultats de la quatrième partie de session de l’Assemblée.

En marge de cet échange de vues, j’ai eu un échange de vues informel avec le Président des Délégués des Ministres et le Secrétaire Général du Conseil de l’Europe pour poursuivre les discussions engagées lors de la quatrième partie de session.

1.1.3 Séminaire «La santé psychologique des enfants et la justice adaptée aux enfants» et réunions officielles à Londres (Royaume-Uni, 6-7 novembre 2017)

Les 6 et 7 novembre 2017, j’ai participé, en le présidant, au séminaire susmentionné organisé par la Commission des questions sociales, de la santé et du développement durable de l’Assemblée. Ce séminaire a permis de procéder à un échange de vues approfondi avec des représentants d’ONG, des experts, des universitaires et des professionnels.

Dans mon allocution, j’ai souligné le fait que la protection et le bien-être des enfants constituaient l’une des priorités de l'Assemblée. Compte tenu de la nécessité de protéger en permanence les droits des personnes les plus vulnérables, j’ai mis en avant les principales contributions de l’Assemblée dans les domaines de la santé psychologique des enfants et de la justice adaptée aux enfants, y compris l’action menée par l’ancien réseau parlementaire créé dans le cadre de la campagne UN sur CINQ. J’ai salué l’excellente coopération qu’entretient la Commission des questions sociales avec les principales parties prenantes et souligné combien il était important que les enfants participent à nos activités de coopération. Leur voix doit être entendue pour pouvoir trouver des solutions efficaces et complètes.

En marge de ce séminaire, j’ai procédé à des échanges bilatéraux avec M. John Bercow, Député, Président de la Chambre des Communes, Lord Fowler, Président de la Chambre des Lords, et Mme Jackie Doyle-Price, Députée, Sous-Secrétaire d’État parlementaire à la Santé. Nous avons abordé un large éventail de questions, dont la politique publique à l’égard des enfants, les moyens de faire face aux conséquences de la récente crise institutionnelle à l’Assemblée et des allégations de corruption, ainsi que la stratégie choisie par l’Assemblée pour relever les défis auxquels le Conseil de l’Europe est confronté.

1.1.4 Forum mondial de la Démocratie (Strasbourg, 8 novembre 2017)

Le 8 novembre 2017, j’ai animé l’une des sessions plénières du Forum mondial de la Démocratie.

Cette session, intitulée «De la démocratie des partis à la démocratie des citoyens?», a permis de procéder à un échange de vues approfondi avec des intervenants compétents, riches d’une grande expérience. Nous avons traité de l’évolution du paysage politique à la suite de l’apparition des nouveaux mouvements politiques et civiques, des dangers du populisme, ainsi que de l’importance croissante des médias sociaux.

Le Forum mondial de la Démocratie de cette année fut une excellente plateforme pour des débats animés et inspirants et je tiens à remercier tous les membres de l’Assemblée qui ont assisté au Forum et contribué activement aux divers laboratoires et à la session plénière.

L’édition 2018 du Forum se tiendra les 19-21 novembre 2018 et sera consacrée au thème de «La citoyenneté en mouvement». Par conséquent, je compte sur votre soutien l’année prochaine pour assurer une participation active dans la préparation du Forum 2018 et dans les débats.

En marge de ma participation au Forum mondial de la Démocratie, j’ai effectué un certain nombre de rencontres bilatérales avec des Représentants Permanents d’États membres.

1.2 Activités de la Présidente entre le 18 novembre et le 11 décembre 2017

1.2.1 Réunions de l’Assemblée à Copenhague (23-24 novembre 2017)

J’ai participé, les 23 et 24 novembre 2017 à Copenhague (Danemark), aux réunions du Comité des Présidents, du Bureau et de la Commission permanente de l’Assemblée, tenues à l’invitation du Parlement danois (Folketing) dans le cadre de la présidence danoise du Comité des Ministres du Conseil de l’Europe.

La réunion de la Commission permanente a été l’occasion d’un premier échange de vues avec les autorités danoises sur les priorités de la présidence danoise du Comité des Ministres. J’ai exprimé le plein soutien de l’Assemblée à ces priorités et qu’elle était prête à participer aux activités prévues.

Cette réunion a aussi été l’occasion d’un échange de vues avec le Président de l’Assemblée parlementaire de l’OSCE, M. George Tsereteli. Cette Assemblée est pour nous un partenaire solide et les discussions menées au Danemark nous ont permis de faire le bilan de notre coopération dans le domaine de l’observation d’élections. Nous avons aussi abordé un certain nombre de questions politiques essentielles, dont les conflits en Europe, qu’ils soient gelés ou actifs, la situation en Ukraine, les relations avec le Parlement russe et la lutte contre l’extrémisme, le terrorisme et la haine.

En marge de la Commission permanente, j’ai eu plusieurs entretiens bilatéraux, en particulier avec les autorités danoises.

J’ai discuté avec Mme Ulla Tørnaes, ministre de la Coopération pour le développement du Danemark, des priorités de la Présidence danoise, des importantes questions politiques auxquelles l’Europe fait actuellement face, dont les relations avec la Fédération de Russie et la Turquie, ainsi que de la coopération bilatérale entre le Danemark et le Conseil de l’Europe, notamment l’état des ratifications des conventions de l’Organisation.

L’entretien avec Mme Pia Kjærsgaard, Présidente du Folketing, a été l’occasion de féliciter le Danemark pour son attachement aux droits de l’homme fondamentaux, dont la liberté d’expression, et d’aborder certains des problèmes politiques cruciaux auxquels l’Europe se heurte, notamment les relations avec la Fédération de Russie, et la crise des migrants et des réfugiés.

Je remercie pour finir le Folketing et en particulier sa Présidente, Mme Pia Kjærsgaard, de son aimable invitation, de son hospitalité et de l’excellente organisation de nos réunions.

1.2.2 Visite en Grèce (5-6 décembre 2017)

À l’invitation du Président du Parlement grec, M Nikolaos Voutsis, j’ai effectué une visite en Grèce les 5 et 6 décembre 2017. Outre le Président, j’ai rencontré le Président de la République hellénique, le Premier ministre, le ministre de la Politique migratoire, le ministre délégué à la Défense nationale, le ministre délégué aux Affaires européennes auprès du ministre des Affaires étrangères ainsi que la délégation grecque auprès de l’Assemblée et les chefs des groupes politiques du Parlement hellénique. Je me suis aussi rendue dans le centre d’accueil pour réfugiés d’Eleonas et dans celui réservé aux migrants mineurs non accompagnés ou isolés de Praksis.

La crise des migrations et des réfugiés a été au centre des discussions que j’ai eues avec mes interlocuteurs grecs. Je me suis félicitée des progrès réalisés depuis la visite dans le pays, en mai 2016, de la commission ad hoc du Bureau de l’Assemblée, en particulier de l’amélioration notable des conditions dans les centres d’accueil situés en Grèce continentale et de la fermeture de nombreux camps informels. En ce qui concerne la situation des migrants mineurs non accompagnés, j’ai salué les efforts faits sur le continent pour créer de nouveaux abris et intégrer les jeunes filles et garçons dans la société, par exemple en garantissant à tous l’accès aux établissements scolaires grecs.

J’ai toutefois fait part de la tristesse que m’inspiraient certaines informations selon lesquelles les conditions seraient extrêmement difficiles sur les îles grecques, où la surpopulation et la détérioration des conditions sanitaires sont une préoccupation majeure. La situation risque de s’aggraver encore avec l’arrivée imminente de l’hiver. Dans ce contexte, j’ai appelé les autorités grecques à intensifier leurs efforts pour alléger la charge qui pèse sur les îles en transférant davantage de personnes sur le continent grec et en lançant et en appliquant un plan approprié pour l’hiver.

En même temps, j’ai souligné que le problème était européen et pas seulement grec. Personne ne veut d’une Europe où certains pays s’estiment “punis“ du seul fait de leur situation géographique. J’ai donc invité tous les pays européens à faire preuve d’unité, de solidarité et de soutien. Je pense que ce n’est qu’en étant solidaire et en partageant les responsabilités que l’Europe peut être forte, crédible et efficace.

Lors des contacts que j’ai eus avec les autorités grecques, j’ai aussi mis l’accent sur la montée du racisme et de la xénophobie et sur l’importance de prendre des mesures pour préserver nos sociétés de la haine et de l’intolérance. J’ai salué la politique de tolérance zéro face à la haine, adoptée au plus haut niveau politique, et ai encouragé les autorités à poursuivre dans cette voie en renforçant les efforts visant à mettre en place des sociétés inclusives et en coopérant avec les ONG compétentes pour favoriser la confiance mutuelle et la compréhension entre les membres des différentes communautés.

Pour finir, j’ai discuté la question de l’état des ratifications des conventions du Conseil de l’Europe avec le Président du Parlement grec. J’ai trouvé encourageante l’assurance que j’ai reçue, à savoir que le processus de ratification de la Convention d’Istanbul était bien avancé et devrait s’achever d’ici à la fin du mois de janvier 2018.

1.2.3 Lettre à M. Dimitris Avramopoulos, Commissaire européen chargé de la migration, des affaires intérieures et de la citoyenneté, et à M. Christos Stylianides, Commissaire européen chargé de l’aide humanitaire et de la gestion des crises

C’était avec profonde inquiétude et préoccupation que vendredi 8 décembre j’ai lu la déclaration du ministre de la Politique migratoire de la République hellénique, M. Ioannis Mouzalas, dans laquelle il affirme «ne pas pouvoir garantir qu’il n’y aura pas de morts du froid» dans les hotspots présents dans les îles grecques.

Le jour même, j’ai donc décidé d’envoyer une lettre adressée au Commissaire européen chargé de la migration, des affaires intérieures et de la citoyenneté, et au Commissaire européen chargé de l’aide humanitaire et de la gestion des crises, en leur demandant de prendre des mesures supplémentaires urgentes pour prévenir une crise humanitaire encore plus grave dans les îles.

1.3 Activités de la Présidente entre le 12 décembre 2017 et le 19 janvier 2018

1.3.1 Réunions de l’Assemblée à Paris (Bureau et Comité des Présidents) (Paris, 14-15 décembre 2017)

1.3.1.1 Réunion du Bureau (15 décembre 2017)

La réunion du Bureau était une occasion d’examiner un certain nombre de questions concernant les suites à donner aux activités antérieures de l’Assemblée.

D’abord, en ce qui concerne les suites à donner au débat d’actualité du 24 novembre 2017 au sein de la Commission permanente, le Bureau a décidé de demander à la commission des questions politiques et de la démocratie d’élaborer un rapport intitulé: «La démocratie piratée? Comment réagir?» Je pense que ce sera là une occasion d’analyser en détail les questions soulevées au cours du débat d’actualité et de proposer des mesures concrètes que les parlements nationaux pourraient prendre pour faire face aux problèmes auxquels nos systèmes démocratiques sont confrontés.

Ensuite, le Bureau a eu un échange de vues sur les suites éventuelles à donner à la Résolution 2186 (2017) de l’Assemblée, adoptée sur la base du rapport intitulé: «Appel pour un sommet du Conseil de l’Europe afin de réaffirmer l’unité européenne, et de défendre et promouvoir la sécurité démocratique en Europe». Le Rapporteur, M. Nicoletti, a informé les membres du Bureau de son échange de vues avec les Délégués des Ministres, le 13 décembre 2017, et il a proposé de créer une commission ad hoc du Bureau sur «le rôle et la mission de l’Assemblée parlementaire». Le Bureau a fait sienne la proposition de M. Nicoletti et a créé une commission ad hoc qui aura une double tâche, à savoir:

1 réfléchir et, éventuellement, préparer des propositions destinées à harmoniser les règles applicables à la participation et à la représentation des 47 États membres dans les deux organes statutaires tout en respectant pleinement l’autonomie des deux organes;
2 élaborer des propositions sur le rôle et la mission de l’Assemblée en tant qu’organe statutaire du Conseil de l’Europe et enceinte paneuropéenne de dialogue interparlementaire souhaitant avoir une influence dans l’ensemble des États membres.

La première réunion de la commission ad hoc est prévue le 23 janvier 2018.

Troisièmement, le Bureau a pris note d’un certain nombre de décisions, en particulier s’agissant de la prochaine élection du Commissaire aux droits de l’homme en janvier 2018 et de la Conférence européenne des Présidents de Parlement, qui doit se tenir les 13-14 septembre 2018 à Ankara.

En ce qui concerne l’élection du Commissaire aux droits de l’homme, le Bureau a pris note du rapport élaboré par la sous-commission des droits de l’homme sur l’audition des candidats et il l’a déclassifié.

Pour ce qui est de la Conférence européenne des Présidents de Parlement, le Bureau a pris note des thèmes retenus, à savoir «combattre le terrorisme: le rôle et la responsabilité des parlements nationaux» et «faire face au discours de haine, au racisme et à la xénophobie: défis pour les parlements nationaux». Il a décidé de demander à la Grande Assemblée Nationale de Turquie de lui communiquer, avant sa prochaine réunion, une liste des parlements déjà invités de façon que des mesures organisationnelles puissent être prises. Par la suite, j’ai adressé une lettre au Président de la Grande Assemblée Nationale de Turquie, cherchant à clarifier, avant la prochaine réunion du Bureau, la situation concernant les invitations à la Conférence qui ont été envoyées.

1.3.1.2 Échange de vues entre le Comité des Présidents et des membres du Parlement russe (14 décembre 2017)

Le 14 décembre 2017, un groupe de parlementaires russes est venu à Paris pour un échange de vues avec le Comité des Présidents de l’Assemblée. Il était composé des personnes suivantes:

  • M. Piotr Tolstoï, Vice-Président de la Douma d’État;
  • M. Leonid Kalachnikov, Président de la Commission de la Douma d’État chargée des affaires de la CEI, de l’intégration eurasienne et des relations avec les compatriotes;
  • M. Konstantin Kosatchev, Président de la Commission des affaires internationales du Conseil de la Fédération;
  • M. Leonid Sloutski, Président de la Commission des affaires internationales de la Douma d’État;
  • M. Vladimir Loukine, Vice-président de la Commission des affaires internationales du Conseil de la Fédération.

Cet échange de vues était la première occasion de rencontrer des parlementaires russes depuis mars 2017. La discussion était ouverte et franche.

C’était notamment une occasion de demander aux parlementaires russes leur avis sur la Résolution 2186 (2017) et sa mise en œuvre. Nous sommes convenus qu’il importe de poursuivre le dialogue sur cette question, en particulier en faisant participer des parlementaires de l’ensemble des États membres du Conseil de l’Europe. Dans ce contexte, lorsque j’ai convoqué la première réunion de la commission ad hoc, j’ai adressé une lettre aux présidents des deux chambres du Parlement russe pour les informer du mandat de la commission ad hoc et pour les inviter à participer à son travail, qu’une délégation russe soit ou non présentée pour 2018.

1.3.2 Visite de travail à Strasbourg (9-10 janvier 2018)

Les 9-10 janvier 2018, je me suis rendue à Strasbourg pour un certain nombre de réunions bilatérales, notamment avec l’ambassadeur de Danemark Arnold de Fine Skibsted, Président des Délégués des Ministres, et M. Thorbjørn Jagland, Secrétaire Général du Conseil de l’Europe.

2 Discours

  • Discours inaugural de Mme Stella Kyriakides, Présidente nouvellement élue (Strasbourg, 10 octobre 2017)
  • Échange de vues avec les Délégués des Ministres (Strasbourg, 17 octobre 2017)
  • Introduction au Séminaire «La santé mentale des enfants et la justice adaptée aux enfants» (Londres, 6 novembre 2017)
  • Remarques introductives de la Session plénière 1 du Forum mondial de la démocratie: De la démocratie des partis à la démocratie des citoyens? (Strasbourg, 8 novembre 2017)
  • Discours délivré lors de l’ouverture de la réunion de la Commission Permanente (Copenhague, 24 novembre 2017)

3 Communiqués de presse

  • Stella Kyriakides élue Présidente de l’APCE (10 octobre 2017)
  • La Présidente condamne fermement le meurtre de la journaliste maltaise Daphne Caruana (17 octobre 2017)
  • «La Convention de Lanzarote aide à faire une différence dans la vie des enfants» (26 octobre 2017)
  • La Présidente salue la libération des dirigeants des Tatars de Crimée Akhtem Chiygoz et Ilmi Umerov (26 octobre 2017)
  • Stella Kyriakides: «La protection des enfants doit rester notre priorité» (6 novembre 2017)
  • Journée européenne pour la protection des enfants contre l’exploitation et les abus sexuels: «Il est de notre responsabilité de préserver la sécurité des enfants en ligne», déclare la Présidente de l’APCE, Stella Kyriakides (17 novembre 2017)
  • Violences sexuelles et harcèlement contre les femmes: les témoignages ne représentent que le sommet de l’iceberg (22 novembre 2017)
  • Attentat en Egypte: «Nous devons rester fermes face à la menace du terrorisme» (24 novembre 2017)
  • Stella Kyriakides: «Coopérer et dialoguer pour surmonter les problèmes actuels» (24 novembre 2017)
  • À l'issue de sa visite en Grèce, la Présidente de l'APCE a appelé à davantage de solidarité européenne (6 décembre 2017)
  • «Un dialogue ouvert et franc avec les parlementaires russes», selon la Présidente (15 décembre 2017)
  • Stella Kyriakides: «Surmonter nos dissensions en montrant plus de solidarité» (31 décembre 2017)

4 Personnalités rencontrées

4.1 Quatrième partie de session de l’Assemblée de l’année 2017 (Strasbourg, 9-13 octobre 2017)

  • M. Petro Porochenko, Président de l’Ukraine
  • M. Thorbjørn Jagland, Secrétaire Général du Conseil de l’Europe
  • Membres du Groupe d’enquête créé par l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe pour examiner les allégations de corruption portées à l’encontre de certains membres ou anciens membres de l’Assemblée (GIAC-COE)
  • M. Emil Ruffer, Président des Délégués des Ministres, ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire, Représentant permanent de la République tchèque auprès du Conseil de l’Europe
  • Mme Alma Kasa, chargée d’affaires, Représentante permanente de l’Albanie auprès du Conseil de l’Europe, et M. Ervin Bushati, Président de la Délégation albanaise auprès de l’Assemblée parlementaire
  • M. Spyros Attas, ambassadeur, Représentant permanent de Chypre auprès du Conseil de l’Europe
  • M. Mehmet Çağlar, Représentant de la Communauté chypriote turque

4.2 Échange de vues avec les Délégués des Ministres (Strasbourg, 17 octobre 2017)

  • M. Thorbjørn Jagland, Secrétaire Général du Conseil de l’Europe
  • M. Emil Ruffer, Président des Délégués des Ministres, ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire, Représentant permanent de la République tchèque auprès du Conseil de l’Europe,

4.3 Séminaire «La santé mentale des enfants et la justice adaptée aux enfants» et réunions officielles à Londres (Royaume-Uni, 6-7 novembre 2017)

  • M. John Bercow, Député, Président de la Chambre des Communes
  • Lord Fowler, Président de la Chambre des Lords
  • Mme Jackie Doyle-Price, Députée, sous-secrétaire d’État parlementaire à la Santé

4.4 Forum mondial de la Démocratie (Strasbourg, 8 novembre 2017)

  • Panelistes de la Session plénière 1 «De la démocratie des partis à la démocratie des citoyens?»: M. Reuf Bajrović (Bosnie-Herzégovine), M. Masazumi Gotoda (Japon), Mme Carmen Perez (États-Unis) et M. Antonio Martínez Velázquez (Mexique)
  • M. Ivan Soltanovsky, ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire, Représentant permanent de la Fédération de Russie auprès du Conseil de l’Europe
  • Mme Aleksandra Djurović, ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire, Représentante permanente de la Serbie auprès de Conseil de l’Europe

4.5 Réunions de l’Assemblée à Copenhague, Danemark (23-24 novembre 2017)

  • Mme Pia Kjærsgaard, Présidente du Folketing, Danemark
  • Mme Ulla Tørnaes, ministre de la Coopération pour le développement du Danemark
  • M. George Tsereteli, Président de l’Assemblée Parlementaire de l’OSCE
  • M. Talip Küçükcan, Président de la Délégation turque auprès de l’Assemblée

4.6 Visite en Grèce (5-6 décembre 2017)

  • M. Dimitris Vitsas, ministre délégué à la Défense nationale de la République hellénique
  • M. Ioannis Mouzalas, ministre de la Politique migratoire de la République hellénique
  • M. George Katrougalos, ministre délégué aux Affaires européennes auprès du ministre des Affaires étrangères de la République hellénique
  • M. Alexis Tsipras, Premier ministre de la République hellénique
  • M. Nikolaos Voutsis, Président du Parlement grec
  • M. Kyriakos Mitsotakis, Président du Groupe parlementaire Nouvelle Démocratie (N.D.)
  • Mme Fotini (Fofi) Genimata, Présidente du Groupe parlementaire Coalition Démocratique
  • M. Athanasios Pafilis, Représentant parlementaire du Groupe parlementaire du Parti Communiste de Grèce
  • M. George Mavrotas, secrétaire du Groupe parlementaire ‘‘TO POTAMI’’ (Le Fleuve)
  • M. Prokopios Pavlopoulos, Président de la République hellénique

4.7 Visite de travail à Strasbourg (9-10 janvier 2018)

  • M. Arnold de Fine Skibsted, ambassadeur, Représentant permanent du Danemark, Président des Délégués des Ministres
  • M. Thorbjørn Jagland, Secrétaire Général du Conseil de l’Europe
  • Mme Houria Youfsi, Consul général de l’Algérie