Logo Assembly Logo Hemicycle

Action humanitaire pour les réfugiés et les migrants dans les pays du sud méditerranéen

Proposition de résolution | Doc. 14654 | 16 octobre 2018

Signataires :
Alexander [The Earl of] DUNDEE, Royaume-Uni, CE ; M. Riad ALAZZAM, Jordanie ; M. Volodymyr ARIEV, Ukraine, PPE/DC ; M. Jokin BILDARRATZ, Espagne, ADLE ; M. Vernon COAKER, Royaume-Uni, SOC ; M. Steve DOUBLE, Royaume-Uni, CE ; Lady Diana ECCLES, Royaume-Uni, CE ; Mme Doris FIALA, Suisse, ADLE ; M. Paul GAVAN, Irlande, GUE ; M. Robert GOODWILL, Royaume-Uni, CE ; M. Frank HEINRICH, Allemagne, PPE/DC ; M. John HOWELL, Royaume-Uni, CE ; Mme Eva-Lena JANSSON, Suède, SOC ; Sir Edward LEIGH, Royaume-Uni, CE ; M. Ian LIDDELL-GRAINGER, Royaume-Uni, CE ; Mme Martine MERGEN, Luxembourg, PPE/DC ; Mme Haya MUFLIH, Jordanie ; M. Ian MURRAY, Royaume-Uni, SOC ; M. Paulo PISCO, Portugal, SOC ; Lord Simon RUSSELL, Royaume-Uni, CE ; Mme Ulla SANDBÆK, Danemark, GUE ; M. Egidijus VAREIKIS, Lituanie, PPE/DC ; M. Nick WHALEN, Canada ; M. Emanuelis ZINGERIS, Lituanie, PPE/DC

Les Nations Unies et de nombreuses autres organisations sont présentes dans les pays du pourtour méditerranéen, apportant une assistance humanitaire importante aux réfugiés et aux migrants, notamment sous la forme d’activités de sauvetage sur le terrain. Depuis quelques années, elles travaillent dans des conditions extrêmement difficiles, alors que le nombre des réfugiés et des migrants reste élevé et que le contexte politique est souvent tendu. Cette situation ne devrait pas s’améliorer dans un avenir prévisible, de sorte que d’autres actions seront nécessaires de la part des organes compétents des Nations Unies ainsi que des États membres de manière bilatérale.

Lors de diverses conférences de donateurs, il a été promis d’apporter une assistance internationale: tel a été le cas par exemple à Genève en 2016 pour les réfugiés du Sahara occidental, à Londres en 2016 pour la Jordanie, à Bruxelles en 2017 et 2018 pour les réfugiés syriens et à Paris en 2018 pour le Liban. Toutefois, ces promesses n’ont pas toutes été honorées.

Si le Conseil de l’Europe manque de ressources financières et humaines pour appuyer de telles actions, les parlements de ses États membres incluent cependant dans leurs budgets nationaux une aide financière pour ces pays et pour les Nations Unies. Par conséquent, l’Assemblée parlementaire devrait identifier les principaux domaines où il est urgent d’apporter une aide humanitaire aux réfugiés et aux migrants dans les pays du pourtour méditerranéen et en particulier ceux du sud de la Méditerranée.

;