Logo Assembly Logo Hemicycle

La sûreté nucléaire en Europe est à nouveau remise en question: il est temps de prendre des mesures décisives

Déclaration écrite No. 767 | Doc. 15747 | 22 avril 2023

Signataires :
Mme Mariia MEZENTSEVA, Ukraine, PPE/DC ; M. Knut ABRAHAM, Allemagne, PPE/DC ; M. Pavlo BAKUNETS, Ukraine, CE/AD ; M. Taras BATENKO, Ukraine, NI ; Mme Petra BAYR, Autriche, SOC ; Mme Arta BILALLI ZENDELI, Macédoine du Nord, SOC ; Mme Larysa BILOZIR, Ukraine, ADLE ; M. Bertrand BOUYX, France, ADLE ; M. Damien COTTIER, Suisse, ADLE ; Mme Andrea EDER-GITSCHTHALER, Autriche, PPE/DC ; Mme Valentina GRIPPO, Italie, ADLE ; Mme Sally-Ann HART, Royaume-Uni, CE/AD ; M. Serhii KALCHENKO, Ukraine, CE/AD ; Mme Olena KHOMENKO, Ukraine, CE/AD ; Mme Iryna KONSTANKEVYCH, Ukraine, CE/AD ; Mme Yevheniia KRAVCHUK, Ukraine, ADLE ; Mme Pauline LATHAM, Royaume-Uni, CE/AD ; M. Jacques LE NAY, France, ADLE ; Sir Tony LLOYD, Royaume-Uni, SOC ; Mme Olena MOSHENETS, Ukraine, ADLE ; M. Arkadiusz MULARCZYK, Pologne, CE/AD ; Mme Mirosława NYKIEL, Pologne, PPE/DC ; Mme Yuliia OVCHYNNYKOVA, Ukraine, ADLE ; Mme Catarina ROCHA FERREIRA, Portugal, PPE/DC ; M. Serhii SOBOLIEV, Ukraine, PPE/DC ; Mme Katarzyna SÓJKA, Pologne, CE/AD ; Mme Diana STOICA, Roumanie, ADLE ; Mme Lesia VASYLENKO, Ukraine, ADLE ; Mme Yelyzaveta YASKO, Ukraine, PPE/DC

Nous, soussignés, déclarons ce qui suit:

Le 26 avril 2023, le monde entier commémorera les 37 ans de la tragédie de Tchernobyl. Cette catastrophe a entraîné l'explosion d'un réacteur contenant environ 200 tonnes de combustible nucléaire. L'Ukraine et le monde ont déployé des efforts titanesques pour surmonter les conséquences de cette catastrophe sans précédent. Nous honorons la mémoire des héros qui ont sauvé l'humanité d'une catastrophe nucléaire mondiale au prix de leur vie et de leur santé.

Cependant, la sûreté nucléaire dans le monde a été remise en question une fois de plus. En s'emparant de la centrale nucléaire de Tchernobyl et en continuant d'occuper la centrale nucléaire de Zaporizhzhya, la Fédération de Russie a délibérément violé les normes existantes en matière de sûreté nucléaire et de radioprotection et a mis le monde au bord d'une nouvelle catastrophe nucléaire. Ce danger est toujours réel en raison des tirs de roquettes et des bombardements aveugles effectués par le pays agresseur sur le territoire de l'Ukraine.

Les dernières déclarations de la Fédération de Russie sur son intention de déployer des armes nucléaires tactiques au Bélarus constituent une nouvelle provocation du régime criminel de Poutine, qui sape les principes du Traité de non-prolifération nucléaire, l'architecture du désarmement nucléaire et le système de sécurité international dans son ensemble.

Nous appelons tous les États membres du Conseil de l'Europe et ses dirigeants à redoubler d'efforts pour améliorer la sûreté nucléaire en Europe et dans le monde, et à réussir, avec les partenaires internationaux, à surmonter les conséquences de la catastrophe de Tchernobyl et à prévenir de nouveaux accidents nucléaires.