Logo Assembly Logo Hemicycle

Mme Marija PEJČINOVIĆ-BURIĆ

Photo member


Députée
Croatian Democratic Union

Croatian Parliament - Hrvatski sabor
HR - 10000 - Zagreb
Croatie

marija.pejcinovic-buric@sabor.hr

Langue de travail : Anglais

Mandats

Dans les groupes politiques

  • Membre : Groupe du Parti populaire européen du 14/04/2008 au 23/01/2012

A l'Assemblée

  • du 14/04/2008 au 23/01/2012 Suppléant·e-Croatie

Dans les commissions et sous-commission(s)

  • Membre : (Ancienne) Commission des questions économiques et du développement (du 14/04/2008 au 23/01/2012)
  • Président·e : Sous-commission sur les questions de développement (du 27/01/2011 au 23/01/2012)
  • Vice-Président·e : Sous-commission sur les questions de développement (du 14/04/2008 au 24/01/2011)
  • Membre : Sous-commission des relations économiques internationales (du 14/04/2008 au 27/01/2011)

Interventions

Derniers discours

25/01/2021 | 16:57:52 Concernant la question des migrants, des réfugiés et de leur situation du refoulement, comme vous l'avez certainement déjà dit, certains parmi vous, j'ai nommé un représentant spécial de la Secrétaire générale qui va se consacrer aux questions de migration. En ce moment précis, il est en Bosnie, comme vous le savez. Vous avez certainement en tête d'autres pays où il y a des soucis de refoulement, mais c'est en Bosnie-Herzégovine où il semblerait actuellement que les problèmes sont les plus... 25/01/2021 | 16:53:44 Merci beaucoup. Donc, pour commencer par l'accès à la Crimée. Je n'ai pas dit que le Conseil de l'Europe ne pouvait pas se rendre en Crimée, mais que la visite en Ukraine du Commissaire pour en discuter avait été reportée à cause de COVID-19. C'est ce que je voulais transmettre. Je suis sûr que la souveraineté et l'intégrité territoriale de l'Ukraine sont très clairement mentionnées dans un certain nombre de documents du Conseil de l'Europe et, de ce point de vue, je pense que ma position est... 25/01/2021 | 16:44:57 Revenons maintenant aux questions internes du Conseil de l'Europe concernant le télétravail des agents et leur lieu d'affectation : je voudrais d'abord rappeler que nous avons le télétravail depuis un certain nombre d'années au Conseil de l'Europe et je pense que parmi les autorités publiques, nous sommes l'une de ces organisations internationales qui ont offert une possibilité très, très généreuse de télétravail. Cela revient à travailler 20 jours par an, soit un mois sur 12 mois de travail... 25/01/2021 | 16:34:48 Je passe maintenant aux questions de l'Azerbaïdjan et des prisonniers de guerre. Ce que je peux dire en général – et je peux vous l'assurer –, c'est que depuis le début des conflits qui ont commencé à la fin de l'été, le Conseil de l'Europe a été parmi les premiers, sinon la première institution, à réagir. Un dimanche matin, très tôt, quand la guerre a éclaté, nous trois – le Président de cette Assemblée à l'époque, le Président du Comité des Ministres et moi-même – avons réagi et demandé aux... 25/01/2021 | 16:30:04 Je vous remercie, Monsieur le Président. Permettez-moi de commencer par les questions posées au début concernant l'exécution des arrêts et en particulier ceux qui ont été rendus dans les trois affaires que vous avez mentionnées, Monsieur SCHWABE. Je souhaite souligner tout d'abord que, concernant l'exécution des arrêts en général, l'évolution est positive, mais de sérieuses difficultés subsistent, notamment dans le cadre d'affaires politiquement sensibles. Dans certains cas, il existe des...

Activités