Logo Assembly Logo Hemicycle

Frontex doit améliorer la protection des droits de l’homme aux frontières de l’Europe

Strasbourg, 05.04.2013 – En adoptant hier à Rabat le rapport de Mikael Cederbratt (Suède, PPE/DC), la Commission des migrations de l’APCE a fait des recommandations pour aider Frontex à améliorer le respect et la protection des droits de l’homme aux frontières de l’Europe.

Cette agence de l’Union Européenne, a pour mission de coordonner les actions des États membres en matière de gestion et de contrôle des frontières extérieures de l’Union. La commission a également appelé Frontex à remédier à plusieurs lacunes structurelles, dont le manque de transparence de ses activités, le manque de clarté concernant ses compétences et ses responsabilités et le manque de contrôle démocratique sur certaines de ses activités, en particulier les accords négociés avec des pays tiers.