Logo Assembly Logo Hemicycle

Les élections du 23 juin en Albanie devront respecter les normes du Conseil de l’Europe, a déclaré la délégation pré-électorale de l'APCE

Strasbourg 11.06.2013 – « L’Albanie doit veiller à ce que les élections du 23 juin respectent les normes du Conseil de l'Europe, afin de confirmer son profond engagement envers la démocratie, le respect de la prééminence du droit et la protection des droits de l'homme », a déclaré une délégation préélectorale de cinq membres de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (APCE), conduite par Luca Volontè (Italie, PPE/DC), à l'issue d'une visite de deux jours à Tirana (10-11 juin 2013).

Tous les partis politiques albanais doivent manifester la volonté de rétablir la confiance des citoyens dans le processus électoral, en faisant en sorte que le déroulement de la campagne et du scrutin ouvre la voie à l’acceptation du résultat par toutes les parties prenantes.

La délégation a salué l’adoption par le parlement, en 2012, d’une série de modifications du Code électoral, qui répondent à nombre des préoccupations exprimées par l’APCE, la Commission de Venise et l’OSCE/BIDDH. Elle a toutefois souligné que la législation électorale devait être pleinement mise en œuvre et en toute bonne foi lors des prochaines élections, en respectant à la fois la lettre et l’esprit de ces dispositions.

La délégation a noté que le climat de la campagne était globalement calme et pacifique. Elle a regretté que la crise provoquée par la composition de la Commission électorale centrale (CEC) n’ait pas encore été résolue et a estimé que le caractère démocratique des élections serait compromis tant que la CEC ne serait pas perçue comme une instance impartiale. Il est urgent de parvenir à une composition de l’administration électorale qui puisse être acceptée par tous ; la CEC doit en outre refléter le pluralisme politique et être indépendante sur le plan institutionnel.

Les interlocuteurs de la délégation ont exprimé leur préoccupation concernant des informations faisant état de pressions sur des fonctionnaires exercées par un parti ou un autre, de pratiques répandues d’achat de voix, du non-respect des exigences des quotas hommes/femmes pour les listes de candidats et du manque de transparence du financement de la campagne. Par ailleurs, l’obligation des chaînes de télévision de diffuser telles quelles, sans aucun commentaire éditorial, des vidéos pré-enregistrées par les partis était perçue par les journalistes comme une grave atteinte à la liberté des médias.

La délégation comprend qu’il est difficile de trouver des solutions adéquates à ces problèmes à l’approche du scrutin. Cependant, elle invite les principales forces politiques à unir leurs efforts pour améliorer le sentiment général à l’égard des élections et favoriser la confiance des citoyens dans leur résultat. Le parlement a récemment démontré qu’une telle coopération est possible et peut être fructueuse.

Pendant sa visite, la délégation a rencontré le Premier ministre, le Président du parlement, le Président et les membres de la CEC, le ministre de l'Intérieur, des représentants des partis participant aux élections, des représentants de la société civile et des médias, la mission d'observation de l’OSCE/BIDDH et des membres du corps diplomatique à Tirana.

Une délégation complète de l’APCE retournera dans le pays pour observer le scrutin avant de faire une évaluation définitive.

***

Membres de la délégation :
Chef de la délégation : Luca Volontè (Italie, PPE/DC)
Alina Ştefania Gorghiu (Roumanie, ADLE)
Petros Tatsopoulos (Grèce, GUE)

Co-rapporteurs de la Commission de suivi pour l’Albanie :
Jonathan Evans (Royaume-Uni, GDE)
Grigore Petrenco (Moldova, GUE)