Logo Assembly Logo Hemicycle

Lutte contre la violence faite aux femmes : une nouvelle dynamique

Pour la Commission sur l’égalité de l’APCE, 2013 aura marqué un tournant dans la lutte contre la violence faite aux femmes : l’élan politique donné par la Commission de la condition de la femme des Nations Unies, et le débat autour de la signature et de la ratification de la Convention d’Istanbul ont permis de lancer une nouvelle dynamique, qui s’est traduite par une attention accrue des politiciens, un nombre important d’initiatives de la société civile et une meilleure visibilité dans les médias.

Le rapport de José Mendes Bota (Portugal, PPE/DC), adopté aujourd’hui par la commission, fait le point sur la situation en Europe et propose notamment que le Conseil de l’Europe intensifie ses activités dans le domaine de la violence faite aux femmes, en sensibilisant davantage le grand public, et en contribuant, par son expertise, au renforcement du cadre juridique et politique en la matière dans les Etats membres. Selon la commission, le Conseil de l’Europe pourrait aussi jouer un rôle dans le domaine de la collecte des données, en élaborant des lignes directrices afin de faciliter les comparaisons entre Etats membres, et en coopérant avec l’Agence des droits fondamentaux de l’UE dans le cadre d’une étude.

M. Mendes Bota a également lancé un appel afin que tout soit mis en œuvre pour parvenir aux dix ratifications nécessaires pour l’entrée en vigueur de la Convention d’Istanbul fin 2013, et a rappelé le rôle crucial que jouent les parlementaires, notamment via le « Réseau parlementaire pour le droit des femmes de vivre sans violence » pour promouvoir la signature et la ratification cette convention.