Logo Assembly Logo Hemicycle

Les rapporteurs de l'APCE disent non au mariage des enfants en Irak

Deux rapporteurs de l'APCE ont lancé un appel à leurs collègues parlementaires irakiens à ne pas voter le projet de loi « Jaafari », qui légaliserait le mariage forcé et avec des enfants ainsi que le viol conjugal. Stella Kyriakides (Chypre, PPE/DC), rapporteure générale sur les enfants, et José Mendes Bota (Portugal, PPE/DC), rapporteur général sur la violence à l’égard des femmes, ont déclaré que la loi, qui s'appliquerait à la communauté chiite majoritaire en Irak, signifierait que les enfants en Irak pourraient être légalement mariés ou divorcés à l'âge de neuf ans.

« Cette loi, si elle est votée, serait un revers majeur pour les enfants et les droits des femmes en Irak », ont prévenu les rapporteurs. La loi irakienne actuelle fixe l'âge légal du mariage à 18 ans, sans autorisation parentale, et stipule que les jeunes filles de 15 ans ne peuvent se marier qu'avec l'approbation d'un tuteur. Elle ne prévoit pas de dispositions particulières en fonction de l'appartenance religieuse.