Logo Assembly Logo Hemicycle

Ukraine : une opportunité réelle d’amorcer un processus de normalisation

Dans son discours d’ouverture de la session d’été, la Présidente de l’APCE a salué les propositions présentées par le Président ukrainien Petro Poroshenko, notamment l’instauration d’un cessez-le-feu, d’une amnistie et d’une réforme constitutionnelle, comme « porteurs d’espoir ». « Je suis profondément convaincue que nous disposons d’une opportunité réelle d’amorcer un processus de normalisation en Ukraine, ainsi qu’entre la Russie et l’Ukraine. Il est donc essentiel de procéder à la mise en œuvre des initiatives du Président de l’Ukraine le plus rapidement possible, y compris dans le domaine des réformes politiques et institutionnelles. Les autorités ukrainiennes peuvent compter sur notre soutien, » a-t-elle déclaré. Elle s’est cependant dite profondément alarmée par les informations faisant état de transfert aux rebelles d’équipement militaire lourd, y compris de chars d’assaut qui auraient traversé la frontière ukrainienne du côté de la Russie.

Mme Brasseur a également rappelé l’importance du respect de la souveraineté et de l’intégrité territoriale « comme l’un des principes fondamentaux ». « L’indépendance et la sécession d’une région à l’égard de l’Etat dont elle fait partie ne peuvent être que le résultat d’un processus légal et pacifique, et non la conséquence d’un conflit armé conduisant à l’annexion de facto de ce territoire par un autre Etat, » a-t-elle souligné. Elle s’est dite particulièrement préoccupée par l’appel lancé par la région géorgienne d’Abkhazie et la région moldave de Transnistrie à rejoindre la Fédération de Russie. « L’annexion de la Crimée par cette dernière a créé un dangereux précédent ; nous devons donc tous unir nos efforts pour éviter que cela ne se reproduise, » a-t-elle conclu.