Logo Assembly Logo Hemicycle

Renforcer la coopération pour améliorer les droits des femmes dans les pays du sud de la Méditerranée

Trois ans après le début du Printemps arabe, l’Assemblée dresse un bilan mitigé de la situation des femmes dans les pays du sud de la Méditerranée, avec la Tunisie et le Maroc qui ont accompli des progrès importants en matière de droits des femmes, la Libye et l’Egypte dans l’instabilité, peu avancées dans ce domaine, et l’Algérie, où les progrès sont insuffisants.

Dans une résolution adoptée aujourd’hui, sur la base du rapport de Fatiha Saïdi (Belgique, SOC), l’APCE propose à ces pays d’adopter un certain nombre de mesures pour améliorer le statut des femmes, notamment : mettre en œuvre le principe d’égalité inscrit dans la constitution, en l’appliquant au droit de la famille et des successions, promouvoir la participation des femmes à la vie publique et politique, et lutter contre la violence à l’égard des femmes.

Le texte adopté préconise également d’impliquer la société civile dans l’élaboration des politiques pouvant améliorer le statut des femmes, et le renforcement de la coopération interparlementaire avec le Conseil de l’Europe, par le biais du statut de « Partenaire pour la démocratie », et la coopération dans le cadre du « Programme Sud ».