Logo Assembly Logo Hemicycle

Des enfants exploités par l’« EI » en tant qu'enfants soldats et esclaves sexuelles, déclare la rapporteure de l'APCE

« Des jeunes enfants sont exploités pour devenir des enfants soldats formés par des militants de l’ « EI », tandis que de nombreux autres, surtout des filles, sont vendus comme esclaves et exploités sexuellement dans le conflit international provoqué par ce groupe terroriste. Une fois de plus, les enfants sont les principales victimes, à côté des autres civils vulnérables comme les femmes », a rappelé Stella Kyriakides (Chypre, PPE/DC), Rapporteure générale sur les enfants de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE), faisant référence à de récents rapports des Nations unies et reportages dans les médias internationaux.

« La communauté internationale doit faire tout son possible pour mettre un terme à des crimes aussi épouvantables et à de telles violations des droits de l’homme à l’encontre des enfants et des autres civils concernés », a demandé instamment la Rapporteure générale, exhortant les Etats membres du Conseil de l’Europe à mettre en œuvre rapidement la Résolution 2016 (2014) de l’Assemblée sur « Les menaces contre l’humanité posées par le groupe terroriste connu sous le nom d’« EI » : la violence à l’encontre des chrétiens et d’autres communautés religieuses ou ethniques ». Les gouvernements devraient notamment condamner les attaques violentes menées à l’encontre d’innocents par l’« EI », empêcher leurs propres citoyens de rejoindre ou de soutenir le groupe terroriste, et intensifier leurs actions humanitaires dans le cadre du conflit actuel à la frontière entre la Syrie et la Turquie.

Pour souligner l’urgence d’une réaction internationale coordonnée, Mme Kyriakides a évoqué l’avertissement lancé il y a deux jours par les Nations unies, concernant un possible « massacre si la ville (de Kobané) tombe, parce que même après un immense exode de plus de 200 000 réfugiés vers la Turquie il reste encore des centaines de civils pris au piège à l’intérieur ».