Logo Assembly Logo Hemicycle

Vote décisif au Parlement à Chypre : nouvel élan pour mettre fin aux abus sexuels sur les enfants

Une série d’initiatives et d’activités à Chypre visant à mettre fin à la violence sexuelle à l'égard des enfants – qui commencera par un vote décisif au Parlement – sera présentée en détail lors d’une conférence de presse le mercredi 12 novembre 2014 à 11 h 00 dans la galerie d’art A.G. Leventis, à Nicosie.

Le lendemain, jeudi 13 novembre, la Chambre des Représentants du pays devrait ratifier la Convention de Lanzarote, un traité novateur du Conseil de l'Europe qui spécifie comment appréhender de nouveaux crimes comme la pédopornographie sur internet, la sollicitation d'enfants à des fins sexuelles et le tourisme sexuel, et encourage la dénonciation des abus en cas de soupçons. 34 autres pays d’Europe ont déjà ratifié cette Convention.

A quelques jours de la Journée mondiale de l'enfance, le 20 novembre 2014, des représentants de différentes organisations internationales et chypriotes actives dans la lutte contre les abus sexuels sur enfants souligneront le retentissement de ce vote historique et présenteront les nombreuses initiatives et activités de sensibilisation prévues les jours suivants pour diffuser le message, dont :

• une série de manifestations locales de sensibilisation dans l’île, telles qu’un séminaire à Larnaca sur la violence dans la famille, ou une conférence à Nicosie pour les parents et un séminaire d’une demi-journée ici à l’attention des enseignants ;
• un nouveau site internet pour le public chypriote, en langue grecque, qui présente les principaux aspects de la campagne UN sur CINQ à Chypre ;
• un séminaire avec le créateur du projet Sweetie, une initiative qui a permis de démasquer des prédateurs sexuels en ligne en recourant à une fillette virtuelle ;
• la présentation, le 10 décembre, d’une étude approfondie de l’Université de Chypre sur l’ampleur réelle du phénomène de la violence sexuelle à l'égard des enfants dans l’île.

« Chypre est sur le point de faire un bond spectaculaire en avant dans ses efforts pour protéger les enfants, » a déclaré Stella Kyriakides (Chypre, PPE/DC), rapporteure générale de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (APCE) sur les enfants. « Notre ambition est de tout simplement éradiquer une fois pour toutes ce crime abject, qui laisse de terribles séquelles en détruisant des vies d’enfant et en les privant d’avenir. Notre nouvelle loi est l’un des volets de cette entreprise, mais nous devons aussi encourager les jeunes – et leur entourage – à ‘briser le silence’ et à dénoncer les abus qu’ils suspectent, comme l’illustre lavidéo ‘Le Lac’. »

Y participeront entre autres le Comité de pilotage du Conseil de l'Europe et ses partenaires locaux, dont la Fondation A. G. Leventis, l’Université de Chypre, le Centre « Hope for Children » de la CNUDE, le Bureau de la Commissaire aux droits de l’enfant, la Mairie de Nicosie, la Commission nationale chypriote pour l'UNESCO et le Comité consultatif indépendant pour la prévention et la lutte contre la violence familiale.

La conférence de presse sera organisée en grec et en anglais à 11 h 00, le mercredi 12 novembre dans la galerie d’art A.G. Leventis, 5, rue A. G. Leventis (anciennement rue Leonidou), 1097 Nicosie, Chypre.

Pour toute information complémentaire ou accréditation: Anne Godfrey, Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe, [email protected], téléphone mobile local +357 991 830 59.