Logo Assembly Logo Hemicycle

Il faut redoubler nos efforts pour éliminer la corruption, a déclaré Anne Brasseur

A l’occasion de la Journée internationale de lutte contre la corruption, Anne Brasseur, Présidente de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE), a appelé les pays membres à mener des réformes d’envergure afin de combler les lacunes et la vulnérabilité des systèmes anti-corruption existants.

« Lorsque j’ai pris mes fonctions de Présidente de l’Assemblée parlementaire, j’ai clairement indiqué que l’une de mes priorités était de me consacrer à l’élimination de toute forme de corruption, au sein et à l’extérieur des parlements nationaux ».

« La corruption, qui est le plus grand ennemi de nos valeurs, est une vraie gangrène qui mine les fondements de notre société. Pour combattre ce fléau, l’indépendance de la justice est un préalable, tout comme la liberté d’expression et l’accès à l’information. Il est de notre devoir de veiller à ce que dans tous nos pays, ces pré-requis soient remplis sans restriction aucune », a-t-elle ajouté.

« J’appelle tous les Etats membres du Conseil de l’Europe à redoubler d’efforts pour éradiquer cette gangrène de nos sociétés. L’intégrité, l’honnêteté et la transparence devraient être les mots clés de la vie publique », a-t-elle conclu.