Logo Assembly Logo Hemicycle

Il faut enquêter d’urgence sur le harcèlement du lauréat du Prix des droits de l’homme de l’APCE

« Je dénonce dans les termes les plus fermes les dernières manœuvres d’intimidation et de harcèlement à l'encontre de célèbres défenseurs des droits de l’homme en Tchétchénie, notamment le Comité contre la torture présidé par Igor Kaliapine,lauréat du Prix des droits de l’homme 2011 de l’Assemblée parlementaire », a déclaré James Clappison (Royaume-Uni, CE), Président de la Commission des questions juridiques et des droits de l’homme de l’APCE, dans une déclaration faite ce jour.

Le 13 décembre, le siège du Groupe mobile conjoint – qui fait partie du Comité contre la torture – a entièrement brûlé à Grozny. Le lendemain, la police a fouillé et arrêté deux membres de ce groupe, confisquant ordinateurs, appareils photo et téléphones avant de les relâcher un peu plus tard le même jour sans les avoir inculpés.

« Ces événements marquent le point culminant d’une récente campagne d’intimidation, très préoccupante, menée à l’encontre des défenseurs des droits de l’homme en Tchétchénie. J’appelle les autorités russes à ouvrir sans délai une enquête exhaustive et efficace sur ces incidents. Les responsables doivent répondre de leurs actes et la sécurité de tous les défenseurs des droits de l’homme doit être garantie », a ajouté M. Clappison.

Michael McNamara (Irlande, SOC), rapporteur sur la situation des droits de l'homme dans le Caucase du Nord, Mailis Reps (Estonie, ADLE), rapporteur sur la protection des défenseurs des droits de l'homme, et Yves Cruchten (Luxembourg, SOC), rapporteur sur la prévention des restrictions inappropriées des activités des ONG, s'associent également à cette déclaration.