Logo Assembly Logo Hemicycle

Rester vigilant face aux nouvelles manifestations d’intolérance

A l’issue d’une visite de deux jours en Allemagne (2-3 mars), Milena Santerini (Italie, SOC) a appelé à la plus grande vigilance face à des mouvements tels que Pegida et Legida, qui propagent l’idée que des personnes de culture et de religion différentes ne peuvent pas coexister dans nos pays. Mme Santerini a notamment suivi de près une manifestation de Legida à Leipzig. « Même si ces mouvements n’attirent qu’un nombre limité de citoyens, ils ne doivent pas pour autant être sous-estimés », a-t-elle déclaré.

« Ces manifestations de néo-racisme sont avant tout l’expression d’un malaise social : l’instabilité internationale a entraîné une augmentation significative des migrants, ceux-ci faisant figure de boucs émissaires.

Les autorités allemandes ont montré, lors des entretiens que j’ai eus, une ferme volonté de promouvoir l’intégration et de prévenir la montée de la xénophobie. Ces phénomènes exigent que les autorités et la société civile bâtissent une démocratie plus mûre et améliorent la communication politique.

Dans tous les pays européens, des mesures de prévention et de lutte contre le racisme sous toutes ses formes devraient être prises en continu. L’éducation interculturelle et citoyenne, la mémoire des conséquences tragiques de l’intolérance, et une information objective sur la situation des migrants et des étrangers dans nos pays, devraient jouer un rôle important dans les politiques contre la haine », a conclu Mme Santerini, qui prépare actuellement un rapport sur « Reconnaître et prévenir le néo-racisme » pour l’APCE.