Logo Assembly Logo Hemicycle

Anne Brasseur : 'La FIFA doit poursuivre les réformes pour rétablir sa crédibilité'

« Suite aux arrestations de sept hauts responsables de la FIFA hier matin à Zurich, l’organisation mondiale du football est une fois de plus éclaboussée par un scandale inqualifiable à deux jours du congrès. Quel que soit le résultat des investigations, la FIFA doit impérativement poursuivre la réforme de la gouvernance de cette organisation », a déclaré Anne Brasseur, Présidente de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE). « Ces arrestations ne sont pas une surprise au vu des nombreux reproches formulés depuis des années. Maintenant il est temps de crever l’abcès ».

« Il faut agir vite, pour protéger le football, qui est victime de ces scandales à répétition. Il faut éviter que le football – et le sport en général – ne devienne une zone de non droit. Nous avons besoin d’une FIFA reformée, capable de défendre l’éthique sportive et les droits de l’homme, à commencer par le Qatar », a-t-elle ajouté.

Madame Brasseur a ensuite rappelé que depuis presque trois ans, l’Assemblée parlementaire prône une accélération des reformes de gouvernance au sein de la FIFA et l’adoption de mesures contraignantes pour assurer la transparence du processus décisionnel : « Nous avons recommandé à la FIFA la séparation des fonctions réglementaires des fonctions commerciales, avec l’établissement d’une société filiale responsable de la gestion des fonctions commerciales ; et nous avons demandé que tous les contrats commerciaux (droits télévisuels, marketing, vente de tickets et sponsoring) soient soumis à des procédures d’appel d’offres cohérentes avec les standards internationaux les plus élevés dans ce domaine ».