Logo Assembly Logo Hemicycle

Situation en Hongrie : l’APCE note des problèmes à régler mais met fin à ‘l’examen spécial’

Deux ans après que l’Assemblée ait relevé dans une résolution des préoccupations liées aux récentes lois adoptées en Hongrie, elle a décidé de mettre un terme à l’« examen spécial », tout en demandant de poursuivre le dialogue avec le Conseil de l'Europe pour régler les problèmes en suspens, notamment dans les domaines de la religion, de la liberté des médias, du racisme, des organisations extrémistes et du vaste champ d’application des « lois cardinales ».

La résolution, basée sur un rapport de Robert Walter (Royaume-Uni, CE), analyse une série de nouvelles lois en Hongrie, portant notamment sur le statut des Eglises, les élections, la Cour constitutionnelle, l’appareil judiciaire et les médias, afin d’évaluer leur conformité aux normes du Conseil de l’Europe.

Les parlementaires ont salué les mesures prises par les autorités hongroises, en particulier le retrait de propositions concernant la peine de mort, soulignant que l’interdiction de la peine capitale est l’une des « valeurs fondamentales » du Conseil de l’Europe.