Logo Assembly Logo Hemicycle

La Présidente s'inquiète des modifications de la ligne de démarcation administrative en Géorgie

« J’ai reçu des informations extrêmement préoccupantes concernant des modifications unilatérales de la ligne de démarcation administrative de la région séparatiste d’Ossétie du Sud en Géorgie, ainsi qu’une « frontiérisation » constante de cette ligne de démarcation administrative par les forces russes. Ces actions sont d’autant plus alarmantes qu’elles sont commises à proximité de l’oléoduc Bakou-Soupsa, qui est d’une importance économique cruciale pour la région », a déclaré Anne Brasseur, Présidente de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (APCE).

« L’Assemblée n’a cessé d’exprimer son soutien à l’intégrité territoriale de la Géorgie. Je souhaite réitérer notre position : la « frontiérisation » de la ligne de démarcation administrative est contraire au droit international et ne fait qu’accroître les tensions. Au lieu de rassembler les gens qui se trouvent des deux côtés de cette ligne, ces actions les séparent encore plus, ce que je ne peux que condamner avec fermeté, comme je l’ai déjà fait à l’issue de ma visite dans cette région en mai dernier ».