Logo Assembly Logo Hemicycle

La violence à l’égard des femmes est une violation grave des droits humains

En adoptant à l’unanimité un rapport sur la lutte contre les violences faites aux femmes, préparé par Sahiba Gafarova (Azerbaïdjan, CE), la Commission sur l’égalité et la non-discrimination a rappelé que toutes les violences à l’égard des femmes sont une forme de discrimination et constituent une violation grave des droits humains.

Le texte souligne le rôle essentiel des parlementaires et des parlements nationaux dans le suivi de la mise en œuvre de la Convention d’Istanbul. « L’entrée en vigueur de la Convention du Conseil de l’Europe sur la prévention et la lutte contre la violence à l’égard des femmes et la violence domestique (la « Convention d’Istanbul », STCE n°210) a constitué une étape importante. Elle a prouvé que la violence à l’égard des femmes était désormais au premier rang des préoccupations politiques. Les Etats membres du Conseil de l’Europe devraient poursuivre sur cette lancée. »

Il met également « en lumière de bonnes pratiques pouvant constituer une éventuelle source d’inspiration », et déjà mises en œuvre par des Etats membres du Conseil de l’Europe. Le rapport aura ainsi vocation à compléter les travaux impulsés par le GREVIO (organe de suivi de la convention), ainsi que les activités relatives au suivi parlementaire.

Le projet de résolution sera débattu par l’Assemblée lors de la Commission permanente du 27 novembre 2015.