Logo Assembly Logo Hemicycle

Le Président à la CEI : 'Travaillons ensemble pour relever les défis mondiaux'

Dans le discours qu’il a prononcé lors de la 44ème session plénière de l’Assemblée interparlementaire de la Communauté des Etats indépendants (CEI) à Saint-Pétersbourg, Pedro Agramunt, Président de l’APCE, s’est félicité du rôle que peuvent jouer les assemblées parlementaires pour promouvoir le dialogue et la coopération entre les Etats, lorsqu’il s’agit de relever les défis mondiaux que sont le terrorisme international, la crise des réfugiés et le phénomène plus général des migrations, la haine et l’intolérance et la dangereuse montée des mouvements populistes et extrémistes en politique.

« Les défis mondiaux auxquels doit faire face notre continent exigent une réponse générale, multilatérale et stratégique. Il nous faut travailler ensemble pour prendre les mesures qui s’imposent et le dialogue interparlementaire semble être l’outil idéal dont nous disposons. Il faut que les parlementaires se réunissent, se parlent et se mettent ensemble en quête de solutions » a déclaré le Président de l’APCE.

Dans son discours, le Président Agramunt a proposé que les assemblées parlementaires internationales unissent leurs efforts pour lutter contre le terrorisme et la haine. « Le terrorisme – de même que la haine dont il se nourrit – détruit les fondements même des sociétés démocratiques. En tant qu’élus représentant nos électeurs, il nous incombe de protéger nos libertés. Il faut que nous disions publiquement NON au terrorisme, NON à la haine et NON à la peur que les terroristes veulent instiller dans nos sociétés », a t-il poursuivi.

Dans ce contexte, le Président de l’APCE a proposé le lancement d’une initiative ‘Non à la peur’ centrée sur le droit de vivre sans peur, qui viserait à mobiliser les politiques, la société civile et les citoyens ordinaires contre le discours de haine, les propos populistes et la stigmatisation de certains groupes et communautés , qui contribuent tous à créer un sentiment général de suspicion, d’insécurité et de peur dans nos sociétés. « L’APCE prévoit de lancer cette initiative au cours de sa partie de session de juin, du 20 au 24 juin 2016, et j’espère que les parlementaires et nos assemblées partenaires s’associeront à notre action », a-t-il indiqué.

En marge de la session de l’Assemblée de la CEI, le Président de l’APCE a eu un certain nombre de réunions bilatérales, notamment avec le Président de l’Assemblée parlementaire de l’OSCE, Ilkka Kanerva, le Président de l’Union interparlementaire, Saber Chowdhury, le Président du Parlement d’Azerbaïdjan, Ogtay Asadov, le Vice-Président du Parlement du Bélarus, Anatoly Rusetsky, ainsi qu’avec le Président de la Douma d’Etat de la Fédération de Russie, Sergueï Narychkine, et la Présidente du Conseil de la Fédération de Russie, Valentina Matvienko, .

S’exprimant après la réunion avec les présidents des deux chambres du Parlement russe, M. Agramunt s’est félicité de la poursuite du dialogue entre l’APCE et le Parlement russe. « La Russie est un Etat membre important du Conseil de l’Europe et en conséquence, il doit participer à toutes les activités de l’Organisation, y compris à l’Assemblée parlementaire. Il nous faut travailler ensemble pour y arriver. On a coutume de dire « vouloir, c’est pouvoir ». Je suis sûr que nous avons tous la volonté d’avancer et j’espère que nous poursuivrons nos contacts », a conclu le Président de l’APCE.