Logo Assembly Logo Hemicycle

L’APCE doit continuer à favoriser le dialogue pan-européen en réponse aux défis à relever, affirme le Président

« J’ai la ferme conviction que nos intérêts communs en matière de protection des droits de l’homme, de la démocratie et de l’Etat de droit, aux niveaux tant national qu’international, sont plus forts que les questions qui nous divisent », a déclaré le Président de l’APCE à l’ouverture de la session de juin.

« Nous devons laisser ouvertes les voies de communication avec nos interlocuteurs et explorer toutes les possibilités de dialogue que nous offre la diplomatie parlementaire. Nous devons endosser nos responsabilités pour aborder les points épineux et les désaccords qui existent parmi nous. Nous ne devons pas, en effet, perdre de vue notre vocation à être une Assemblée réunissant 47 Etats et non 46 », a souligné le Président de l’APCE.

L’APCE a décidé de tenir un débat d'actualité sur le thème « réaffirmer le rôle de l’Assemblée parlementaire comme forum paneuropéen de dialogue et de coopération interparlementaires ».

« S’agissant de la crise des réfugiés, un dialogue et une coopération accrus s’imposent », a t-il ajouté, exhortant les Etats membres à s’attaquer aux causes profondes de ce phénomène et à partager plus équitablement les responsabilités entre les Etats européens. « La Journée mondiale des réfugiés, que nous célébrons aujourd’hui, est l’occasion de réaffirmer notre engagement envers les obligations et les normes internationales relatives aux réfugiés ».

Souhaitant à Nadia Savtchenko la bienvenue à l’APCE en tant que collègue, le Président lui a dit : « Cette maison de la démocratie est aujourd’hui également la vôtre et il nous tarde de vous voir contribuer aux travaux de l’Assemblée ».

Il a encouragé l’Ukraine et la Russie à saisir cette occasion pour intensifier les efforts diplomatiques en quête d’une solution pacifique à un conflit majeur et à une crise qui a des répercussions dans toute l’Europe et au-delà.

« Il est particulièrement important que tous les camps remplissent leurs engagements, à savoir : appliquer un cessez-le-feu crédible dans l’est de l’Ukraine, libérer tous les otages, organiser des élections libres, équitables et démocratiques dans le respect des normes internationales, y compris dans les zones hors du contrôle des autorités ukrainiennes et, enfin, rendre à l’Ukraine le contrôle plein et entier de ses frontières internationales », a-t-il affirmé.

Le Président a, en outre, exprimé la solidarité de l’APCE avec la famille de Jo Cox, membre du Parlement du Royaume-Uni, qui est décédée vendredi dernier suite à une odieuse agression. « Elle a été victime d’un crime terrible engendré par la haine. Nous devons condamner fermement cette agression et nous élever contre la haine ! ».

L’APCE a observé une minute de silence à la mémoire des victimes des récents attentats terroristes.