Logo Assembly Logo Hemicycle

les parlementaires énoncent des mesures pour protéger les migrants de la violence

L’APCE a énoncé une série de mesures visant à protéger les migrants des violences, qu’il s’agisse d’agressions physiques, d’exploitation par le travail, de traite, de harcèlement sexuel, de discrimination ou de discours de haine.

En approuvant une résolution fondée sur un rapport d’Andrea Rigoni (Italie, ADLE), l’Assemblée a affirmé que le meilleur moyen de protéger les migrants était d’ouvrir des voies régulières de migration, de promouvoir une image positive des migrants dans les déclarations politiques et les médias et de mettre en place des programmes d’intégration sociale.

Les Etats devraient envisager « la possibilité de réexaminer et de modifier la législation nationale pour garantir que l’immigration clandestine ne constitue pas une infraction pénale ».