Logo Assembly Logo Hemicycle

Le Président de l’APCE en Serbie : l’Europe du Sud-Est a besoin de stabilité et de coopération

Au terme de sa visite en Serbie, le Président de l’APCE, Pedro Agramunt, a encouragé la Serbie et tous les Etats de la région à renforcer la coopération régionale et à poursuivre les efforts de réconciliation. « Aujourd’hui, l’Europe du Sud-Est a plus que jamais besoin de stabilité et de coopération », a-t-il déclaré.

« La paix, les relations de bon voisinage et la réconciliation sont des conditions préalables du développement économique, de la stabilité sociale et de la progression sur la voie de l’intégration européenne, qui sont des objectifs stratégiques de tous les Etats de la région », a ajouté le Président de l’APCE tout en saluant les efforts entrepris par les autorités serbes pour entretenir des relations de bon voisinage avec les pays de la région.

« En cette période marquée par l’incertitude, le ralentissement économique et les défis géopolitiques, il est important que toutes les forces démocratiques s’opposent avec détermination aux mouvements populistes, nationalistes et extrémistes qui exploitent les préoccupations et les craintes des citoyens. Cela est particulièrement important face à des problèmes d’une grande complexité comme la crise des réfugiés, la gestion des migrations et la menace du terrorisme international », a déclaré le Président.

Abordant la question de la crise des réfugiés, M. Agramunt a salué les efforts et l’approche constructive de la Serbie. « Les autorités mettent tout en œuvre pour que les réfugiés, les demandeurs d’asile et les migrants puissent traverser le pays dans les meilleures conditions possibles. Nous avons pu constater récemment qu’un nombre croissant de réfugiés et de demandeurs d’asile souhaitaient rester en Serbie. Cette nouvelle situation pose de nombreux problèmes, en particulier à l’approche de l’hiver.

Face à la crise des réfugiés et au phénomène migratoire, nous avons besoin d’une réponse globale et paneuropéenne, fondée sur la solidarité et le partage équitable des responsabilités. Je pense que l’Assemblée peut offrir une plate-forme pour ouvrir le débat sur cette question en vue de proposer des solutions concrètes à nos Etats membres », a-t-il souligné.


S’exprimant sur la coopération entre le Conseil de l’Europe et la Serbie, le Président de l’APCE a encouragé les autorités à faire pleinement usage, dans le contexte des réformes en cours, de l’expertise du Conseil de l’Europe dans les domaines de la réforme judiciaire, des médias, du droit constitutionnel, de la lutte contre la corruption et de la protection des droits des minorités. « Nous entretenons une bonne coopération, mais nous disposons d’outils qui permettraient de l’approfondir encore davantage, en particulier dans le cadre de la Facilité horizontale pour les Balkans occidentaux et la Turquie, qui est un programme conjoint du Conseil de l’Europe et de l’Union européenne. Nos programmes de coopération peuvent vous aider à bénéficier des meilleures compétences européennes pour progresser dans le projet d’intégration de l’UE. Ensemble, nous pouvons accélérer le processus », a-t-il déclaré.


Enfin, le Président de l’APCE a formulé des remerciements pour le soutien apporté par les autorités serbes, au plus haut niveau politique, et par les membres de l’Assemblée nationale de Serbie, à l’initiative #NiHaineNiPeur de l’Assemblée. « Je compte sur vous pour continuer à promouvoir cette initiative en Serbie et dans la région », a souligné le Président de l’APCE en conclusion.

Au cours de la visite, le Président de l’APCE a rencontré le Président de la République, le Premier ministre, le Président de l’Assemblée nationale, le Vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères, ainsi que la délégation serbe auprès de l’APCE.