Logo Assembly Logo Hemicycle

Les Etats doivent travailler ensemble pour arrêter le financement du terrorisme

L’Assemblée a exhorté les pays européens à coopérer et à se coordonner de manière plus étroite pour empêcher Daech et d'autres groupes terroristes d'accéder aux sources de financement.

En adoptant une résolution, basée sur le rapport de Phil Wilson (Royaume-Uni, SOC), l’Assemblée a déclaré que ces groupes étaient prêts à utiliser toutes les méthodes pour extorquer de l'argent : extorsion, exploitation des ressources naturelles, contrebande d'antiquités, trafic de drogue, pillage de banques ou de biens culturels et enlèvement contre rançon.

Les parlementaires ont exhorté les États à mener des opérations transfrontalières d'application de la loi, à échanger des renseignements, à développer de nouvelles technologies et à travailler avec des organismes internationaux pour lutter contre le financement du terrorisme.

La résolution appelle les États membres de l’Union européenne à mettre en œuvre les propositions énoncées dans le Plan d'action de 2016 pour renforcer la lutte contre le financement du terrorisme, et notamment: à faire en sorte que la directive anti-blanchiment de capitaux s'applique aux plateformes d'échange de monnaies virtuelles.