Logo Assembly Logo Hemicycle

La Présidente appelle à un 'changement culturel' concernant la violence à l’égard des femmes

La Présidente de l’APCE, Liliane Maury Pasquier, a appelé à un « changement culturel » s’agissant du phénomène de la violence sexiste dans la société, notamment en s’attaquant aux stéréotypes et clichés sexistes.

S’adressant à la plénière du Forum mondial pour la démocratie à Strasbourg le jour de son ouverture, elle a déclaré aux participants : « Nous devons dénoncer et combattre la violence à l’égard des femmes le plus vigoureusement possible à travers des actions de sensibilisation et de prévention, afin d’aboutir à un véritable changement culturel à l’égard du phénomène de la violence sexiste. »

La Présidente, qui a animé une table ronde lors d’une séance plénière, a soulevé la question des obstacles plus subtils à l’égalité des sexes, tels que les « stéréotypes et les clichés » qui persistent sur les rôles respectifs des femmes et des hommes dans la société. « Parfois nous continuons par notre comportement à maintenir ces stéréotypes et clichés - voire à les renforcer sans toujours nous en rendre compte », a-t-elle souligné.

« Les stéréotypes sexistes et la discrimination qui en découlent sont parmi les obstacles majeurs à une véritable égalité entre les femmes et les hommes. Et la violence faites aux femmes en est la conséquence directe ».

La Présidente a également attiré l’attention sur la Convention d’Istanbul du Conseil de l’Europe, qui, selon elle, est un outil essentiel pour réduire la violence à l’égard des femmes.